Si, comme de nombreux français, vous préférez cuisiner au gaz, sachez qu’il faut prendre toutes les précautions nécessaires concernant votre installation ! Et oui, en cas de dysfonctionnement, les conséquences peuvent vite devenir dramatiques.

Dans cet article, nous allons vous indiquer comment reconnaître les signes qui indiquent qu’il est grand temps de changer le tuyau de gaz de votre plaque de cuisson. Puis, vous pourrez lire tous les conseils nécessaires pour changer par vous-même le tuyau de gaz.

  1. Visser le tuyau de gaz au robinet
  2. Fixer le tuyau de gaz au robinet
  3. Vérifier manuellement l’installation

Le saviez- vous ?
Le raccordement et l’installation du gaz après compteur répondent à des normes très rigoureuses que le consommateur doit scrupuleusement respecter sous peine d’être tenu responsable de tout dysfonctionnement au regard de la loi (« arrêté du 2 août 1997 » en matière d’indemnisation de l’assurance habitation en cas d’accident dû au gaz notamment).

Quels sont les signes qui indiquent que le tuyau de gaz de votre plaque de cuisson doit être changé ?

Infos pratiques
Il est primordial d’utiliser un tuyau adéquat au type de gaz utilisé. Il existe des tuyaux pour le gaz naturel (ou gaz de ville) et des tuyaux pour le gaz butane ou propane (qui se vend en bouteille ou se stocke en citerne individuelle).

Peu importe la matière dans laquelle le tuyau de gaz de votre plaque de cuisson a été fabriqué : il a une durée de vie limitée et devra être changé si :

  • la date limite d’utilisation est proche ou dépassée : c’est l’indice le plus sûr ! Quelle que soit sa matière de composition la date de péremption se trouve toujours imprimée sur le tuyau. Si la date est dépassée, il faut impérativement le changer même s’il vous parait encore en bon état ! Il faut savoir que la durée de vie d’un tuyau varie entre 5 et 10 ans mais peut être plus longue en fonction de sa qualité. Si la date est effacée sachez qu’un tuyau de gaz doit en général être changé tous les 8 ans.

Seul le tuyau flexible en inox (plus cher) peut être utilisé à vie et ne comporte donc aucune date de péremption

Infos pratiques

Depuis le 1er juillet 2015, les robinets à embouts porte-caoutchouc soudés dits « tétine » n’ont plus le droit d’être utilisés et doivent être remplacés par des robinets à obturation automatique intégrée appelés « ROAI ».

le tuyau présente des traces d’usure importantes : s’il présente des coupures, des traces de coups, des marques de brûlure ou tout autre dommage, le tuyau doit être changé. Bien qu’il soit possible d’enlever uniquement la section endommagée, cela reste fortement déconseillé car des parties internes du tuyau ont pu être endommagées.

Le saviez vous ?
Si vous souhaitez conserver votre tuyau en bon état, veillez à ce qu’il ne soit pas trop tendu et évitez de le pincer et de le mettre directement à terre.

 

Comment remplacer le tuyau de gaz de votre plaque de cuisson ?

Infos pratiques

Du fait de son inflammabilité, il faut éviter au maximum que votre tuyau de gaz soit en contact direct avec une source de chaleur ; même un tuyau en caoutchouc simplement posé contre la résistance d’un four peut être dangereux à long terme.

Le saviez vous ?

Le tuyau souple en caoutchouc (qui est le plus économique) est interdit pour raccorder une plaque de cuisson encastrée. Pour ce genre d’électroménager, il faut impérativement un tuyau de gaz flexible à raccord qui peut être vissé car il est sécurisé et ne peut pas se détacher tout seul !

Profitez du changement de votre tuyau de gaz pour vérifier que le matériel que vous utilisez est bien adapté. Plus votre tuyau sera en adéquation avec votre installation, moins vous prendrez de risque d’incendie ou d’accident liés au gaz et vous pourrez, en outre, réaliser quelques économies sur votre facture d’énergie. Pour faire votre choix de façon judicieuse, voici les différents types de tuyaux de gaz existants :
le tube souple en caoutchouc : qui est généralement de couleur blanche et qui s’emboîte sur une tétine à chaque extrémité. C’est le modèle le moins onéreux mais nous vous en déconseillons la pose si votre appareil de cuisson est alimenté en gaz naturel car à partir du 1er juillet 2019, son installation sur ce type d’appareil sera interdit.

Le tube flexible à raccords mécaniques en élastomère tressé : il s’agit d’un tube en caoutchouc armé dont la longueur varie entre 0,5 et 2 mètres et auquel viennent se fixer des raccords mécaniques. Des modèles renforcés équipés d’un tressage en inox existent, ils sont plus solides et ont une durée de vie plus longue.

le tuyau flexible en inox : c’est le plus cher mais c’est le seul qui est totalement adapté à tous les appareils et qui offre un maximum de sécurité. Il est garanti à vie, son prix d’achat est donc vite rentabilisé.

 

Infos pratiques
Peu importe la matière dont est constitué votre tuyau, il doit dans tous les cas être certifié NF, c’est à dire répondre aux normes de sécurité imposées par la réglementation française.

Après avoir choisi le type de tuyau de gaz que vous préférez, munissez-vous du matériel adéquat et suivez scrupuleusement nos instructions :

  • Vissez votre tuyau au robinet

Si vous utilisez un tuyau de gaz à raccord qui peut être vissé, vissez-le tout simplement sur le pas de vis du robinet.

Si vous utilisez un tuyau souple, fixez-le à votre robinet à pas de vis à l’aide du ou des colliers de serrage qui vous ont été remis lors de l’achat de votre tuyau.

Infos pratiques

Pour savoir si votre collier de serrage ou votre pas de vis est bien serré, disposez de chaque côté du tuyau (aux embouts et extrémités) quelques gouttes de liquide vaisselle. Si vous constatez que des bulles sont en train de se former c’est que votre tuyau a encore besoin d’être resserré.

  • Fixez votre tuyau au robinet

Une fois le robinet bien fixé, répétez la procédure pour votre cuisinière avec l’autre bout du tuyau. A l’aide d’une clé à molette ou d’une pince, tournez l’embout et vissez autant que vous le pouvez. Cette procédure doit vous garantir que votre tuyau ne puisse plus s’enlever sans votre intervention.

Pour les tuyaux équipés de colliers de serrage, effectuez le l’opération à l’aide d’un tournevis plat.

  • Vérifiez manuellement l’installation

N’oubliez pas de vérifier à la main que votre tuyau est correctement raccordé (voir qu’il est bien impossible de desserrer manuellement) et que le gaz ne s’échappe pas (avec de l’eau et du savon).

Le saviez vous ?

Pour éviter tout risque d’accident et prolonger la vie de votre tuyau de gaz, il est nécessaire de le vérifier et de l’entretenir régulièrement. Un grand nettoyage annuel est aussi recommandé !

plaque-cuisson-gaz

Félicitations ! Vous venez de changer convenablement votre tuyau de gaz. Ce petit entretien, réalisé en un rien de temps, vous évitera d’être mis en porte-à-faux par votre compagnie d’assurance en cas d’incendie ou d’accident éventuel lié au gaz et vous assure de pouvoir cuisiner en toute sécurité.

 

Commandez toutes vos pièces détachées pour votre plaque à induction sur notre site internet

Commander des pièces pour ma plaque de cuisson

 

Comment et quand remplacer le tuyau de gaz d’une plaque de cuisson ?
4.9 (97.54%) 57 votes