Principe de fonctionnement d'une hotte aspirante

Vous avez toujours rêvé de connaître le fonctionnement d’une hotte aspirante ? On en doute ! Mais, qu’il s’agisse de bien la choisir ou de la réparer, cela peut vous aider !
Justement, cet article vous expliquera l’utilité d’une hotte de cuisine et comment elle fonctionne pour vous aider à maintenir un air sain dans votre logement !

Missions d’une hotte aspirante :

C’est une question que l’on peut se poser : disposer d’une hotte dans sa cuisine est-il indispensable ? Pourquoi s’en équiper ?

La cuisson, qu’elle soit au gaz ou électrique, engendre des émanations et vapeurs, sources de désagréments : odeurs, polluants, graisse. Une hotte va donc servir à :

  • Purifier l’air dans la maison en aspirant les substances toxiques issues de la cuisson des aliments et les polluants émis lors de la combustion (NOx, CO, particules fines) dans le cas d’une cuisson au gaz ;
  • Éliminer les vapeurs et fumées ;
  • Retirer une partie des odeurs de cuisson ;
  • Capter le gras issu de vos préparations culinaires « pas toujours très light » 😉, évitant ainsi qu’une pellicule grasse se forme sur les meubles et murs de votre pièce tout en préservant les pièces détachées de la hotte.

Cet équipement de cuisine est donc un allié de taille pour conserver un air sain dans ce logement. Il demande cependant de disposer de l’espace nécessaire et d’un minimum de budget.
>> Pour savoir comment faire sans hotte aspirante

Vapeurs de cuisson dans la cuisine

Comment fonctionne une hotte aspirante ?

Avant de passer aux explications, il est important de distinguer les 2 grandes familles de hotte d’aspiration

  • Hotte aspirante à extraction (dite aussi à évacuation)
  • Hotte de cuisine à recyclage

Principe général de fonctionnement

La hotte est une enceinte installée en cuisine au-dessus des sources de chaleur et de polluants (appareils de cuisson tels le four ou les plaque de cuisson). Elle sert à capturer vapeurs ou fumées issues de la cuisson des aliments et contribue ainsi à éliminer d’éventuelles particules toxiques.

  • Un système d’aspiration de l’air à l’aide d’un moteur et d’un ventilateur
  • Un système de traitement de l’air reposant sur une évacuation ou un filtrage

Pour fonctionner correctement, une hotte aspirante a besoin de créer un flux d’air dans la pièce et ce, quel que soit le type d’appareil (à évacuation ou à recyclage). C’est pourquoi, il est nécessaire de l’allumer un certain temps avant de se mettre à cuisiner pour optimiser son fonctionnement. De même, il sera préférable de fermer la porte de la cuisine pour limiter le volume d’air à traiter par l’appareil.

Particularité d’une hotte aspirante à extraction

Vous la reconnaîtrez souvent à sa forme de cheminée dans les cuisines traditionnelles. On la trouve aujourd’hui dans des designs plus contemporains.
Peu importe son look : elle fonctionne qu’elle prélève l’air de la cuisine pour l’évacuer à l’extérieur du logement. Elle nécessite donc de pouvoir installer une gaine d’évacuation dans le mur de votre habitation.

Ce type de hotte nécessite de relier l’appareil d’aspiration à une sortie extérieure à l’aide d’une gaine d’extraction. La sortie peut être créée, soit sur un mur extérieur, soit en toiture. Elle fonctionne par dépression : un ventilateur aspire l’air au-dessus des blocs de cuisson. Pour capturer les graisses de cuisson, ces hottes sont fournies avec un ou plusieurs filtres en treillis métallique ou parfois en fibres synthétiques ou naturelles de lin. Celui-ci va capter le gras issu des cuissons tout en laissant passer les vapeurs et odeurs qui seront dirigées vers la gaine d’extraction pour être rejetées vers l’extérieur.
Il va ainsi préserver le moteur et la gaine d’évacuation d’un excès de gras.

Filtre à graisse métallique pour hotte de cuisine
Hotte à évacuation
  • Le filtre à graisse métallique est permanent mais doit être nettoyé régulièrement pour assurer le bon fonctionnement de l’appareil. Toutefois si ce filtre est endommagé (treillis abîmé, trop encrassé ou ne tient plus en place) il sera nécessaire de le remplacer ;
  • Le filtre en fibres synthétiques ou en fibres naturelles de lin est quant à lui jetable aux ordures ménagères.

Avantages
– Meilleure performance : vapeurs et odeurs rejetées vers l’extérieur et non transformées
– Moins bruyante qu’une hotte fonctionnant en circuit fermé. Surtout si le modèle permet d’installer le moteur d’évacuation d’air à l’extérieur de la cuisine.
– Besoin d’un seul type de filtre

Inconvénients
– Nécessité de créer une ouverture vers l’extérieur de l’habitation, installer une gaine d’évacuation courte et droite et fixer une bouche d’extraction
– Risque de perte de chaleur par son conduit d’évacuation, s’il n’est pas étanche.

Cas d’une hotte de cuisine à recyclage

Globalement, le fonctionnement d’une hotte à recyclage est similaire à celui d’un appareil à évacuation. La grande différence réside dans le fait que l’air aspiré est traité puis rejeté dans la pièce : l’appareil fonctionne en circuit fermé.
Ce type de hotte de cuisine est aussi équipé d’au moins un filtre à graisse pour préserver votre cuisine des graisses de cuisson mais aussi le moteur d’aspiration.

Toutefois, elle nécessite un autre type de filtre : le filtre à charbon actif qui va remplir un rôle précieux : capter les vapeurs, odeurs et fumées en les épurant avant de les renvoyer dans le logement.

Ces filtres à charbons actifs doivent être remplacés régulièrement (tous les 3 mois, mais cela peut varier en fonction de vos habitudes de cuisson). Certains peuvent être régénérables après un passage en lave-vaisselle et au four.

filtre charbon actif pour hotte
Hotte de cuisine à recyclage
  • Le filtre à graisse métallique est permanent mais doit être nettoyé régulièrement pour assurer le bon fonctionnement de l’appareil. Toutefois si ce filtre est endommagé (treillis abîmé, trop encrassé ou ne tient plus en place) il sera nécessaire de le remplacer ;
  • Le filtre en fibres synthétiques ou en fibres naturelles de lin est quant à lui jetable aux ordures ménagères.

Avantages
Installation simple puisqu’aucune évacuation n’est nécessaire.
Nombreux choix de style et design

Inconvénients
Volume sonore plus important qu’une hotte à évacuation (entre 35 dB et 65 dB) ;
Nécessité de remplacer régulièrement les filtres à charbons, ce qui peut s’avérer onéreux

Découvrez ici nos conseils pour Réparer soi-même une hotte de cuisine : 4 pannes fréquentes

Vous savez désormais comment fonctionne votre hotte de cuisine. Vous aurez alors toutes les clés pour mieux la choisir, tenter de la réparer en cas de panne ou simplement comment l’entretenir pour qu’elle vous accompagne le plus longtemps possible !

N’oubliez pas que le premier réflexe face à un appareil électroménager en panne est de tenter de le réparer ! Si vous avez des questions vous pouvez nous laisser un commentaire au bas de l’article.

5/5 - (1 vote)
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments