5 conseils pour prendre soin de sa barbe

Les barbiers reviennent en force depuis quelques années, signe logique que la barbe est dans l’air du temps !

Un saut chez le barbier c’est comme le coiffeur, cela fait du bien de temps en temps. Mais cela peut représenter un bon budget à la longue.
Aussi, apprenez à entretenir vous-même votre précieux attribut.
Cela tombe bien ! Le DIY est tendance pour les hommes qui souhaitent garder la maîtrise de leur barbe ou autre moustache.

Vous trouverez dans cet article 5 conseils pour avoir une barbe au poil ainsi qu’une liste des faux pas à éviter.

Conseil n°1 : à belle barbe, bons outils !

En matière de bricolage, il est important pour être efficace et performant de posséder les bons outils. C’est pareil pour votre barbe !

Rassurez-vous, pas besoin de tournevis, ni de multimètre dans ce domaine. Vous n’aurez pas non plus à dépenser sans compter. Quelques accessoires bien choisis seront suffisants pour dompter votre barbe :

  • une tondeuse à barbe, pourvu de 2 accessoires pour 2 tailles de tonte (courte et longue) et surtout équipée de lames de qualité,
  • une shavette (si si cela existe !). C’est l’outil idéal pour tracer les contours de barbe avec finesse,
  • une brosse à barbe pour lisser la barbe et éviter le style broussaille ! Optez de préférence pour une brosse douce en soies de sanglier,
  • un peigne de qualité, en bois de préférence. Il permet d’éviter que des nœuds ne se forment dans la journée. Des peignes à barbe plus petits existent aussi pour la moustache.

Le bois est une matière à privilégier car il est antistatique !

Conseil n°2 : hy-dra-ter votre peau ! La base d’une belle barbe

Hydrater votre peau sous la barbe ? Quel intérêt ?

On vous arrête de suite ! Pour être belle, une barbe a besoin d’une peau du visage en bonne santé.

Et pour nourrir la peau, il faut l’hydrater. Alors buvez ! de l’eau bien-sûr mais pensez également à appliquer une fois par jour un soin hydratant à la base des poils.

Vos poils pourront ainsi pousser avec force et robustesse ! Cela contribue également à avoir une meilleure densité de barbe et éviter le tant redouté “trou de barbe”.

Un soin “home-made
spécial barbe

  • 10 ml d’huile végétale de Ricin
  • 5 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas Bio
  • 5 gouttes d’huile essentielle d’Arbre à Thé Bio
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée Bio (petite touche de fraîcheur mentholée facultative)

Mélangez ces ingrédients dans un flacon. Attention cependant à vérifier que nous n’êtes pas allergique à l’une des huiles essentielles en faisant un essai à l’intérieur du poignée 24 h avant.

Huile essentielle de tea tree

Conseil n°3 : Poil nourri = joli poil

En poussant, vos poils ne reçoivent en effet plus assez de sébum de la part des glandes sébacées situées sur la peau du visage. Cela amène généralement les fameuses sensations désagréables de barbe qui gratte, en plus de donner un aspect rêche à celle-ci.

Pour nourrir les poils de votre barbe, vous avez le choix entre 2 produits :

1. L’huile spéciale barbe

Elle est composée d’une huile de base et d’un parfum.
Choisissez un produit de bonne qualité dont la base est constituée d’une huile végétale comme l’huile d’argan, l’huile de pépin de chanvre ou encore l’huile de coco.

Côté parfum, bannissez les senteurs chimiques et privilégiez les cosmétiques naturelles parfumées à l’aide d’huiles essentielles : épicé boisé ; note citronnée ou bois de cèdre ; soupçon de vanille, …

Son parfum doit toutefois rester discret si vous souhaitez mettre une eau de toilette ou un parfum.

Parmi ses qualités, elle devra pénétrer rapidement tout en ne laissant pas un aspect gras et luisant.

Made in France 🇫🇷
Votre barbe mérite le meilleur !
Voici un produit élaboré par un barbier français Mister Kutter : “Huile Havana Soup”.
100% naturelle, elle possède un secret : un parfum irrésistible et une huile de qualité supérieure.

Huile pour entretenir la barbe

Conseil d’application :
Versez quelques gouttes d’huile de barbe dans la paume de la main, puis chauffez-la en frottant vos mains pendant 5 à 10 secondes. Appliquez-la en massant la barbe jusqu’à la peau afin d’hydrater jusqu’à la racine du poil.

Pour la finition, utilisez votre brosse pour répartir uniformément le produit dans votre barbe tout en la démêlant et l’assouplissant.

2. Le baume

Il est aussi composé d’une base d’huile végétale et d’huiles essentielles pour le parfum. C’est l’ajout de cire d’abeille ou de beurre de karité qui lui donnera sa texture solide.

Son petit plus par rapport à l’huile ?
En plus de nourrir et hydrater, le baume peut aider à dompter les barbes rebelles.

Conseil d’application :
Prélevez une petite noisette de baume à l’aide de votre ongle puis chauffez-la quelques instants. Massez ensuite la pilosité jusqu’à la racine du poil.

Il existe de nouvelles formes de soins sous forme de crème ou de sérums. A vous de trouver le vôtre mais surtout en optant pour un produit composé de produits naturels. 🌱

Huiles essentielles

Conseil n°4 : barbe à la douche !

Laver votre barbe lorsque vous passez à la douche, c’est une évidence !
Mais choisir la bonne manière est moins évidente …
En effet, ici il s’agit de laver sans décaper.

Toute la journée, la barbe est soumise à rude épreuve : sueur, café, pollution, résidus alimentaires, rouge à lèvres …😉 Un véritable écosystème !

Si vous êtes tenté d’utiliser les mêmes produits que pour le corps ou les cheveux … on vous arrête de suite ! Ils ne sont pas adaptés aux poils de barbe et risquent de les rendre rêches voire même de les faire tomber … En effet, le poil de barbe possède des caractéristiques différentes du cheveux.

Optez encore une fois pour un produit adapté. Il pourra prendre différentes formes : savon, gel liquide mais l’heureux élu devra contenir des huiles naturelles telles que l’huile d’Argan ou de Jojoba ainsi que des apports en vitamines. 💪

Question fréquence, 2 à 3 nettoyages par semaine sous la douche devraient suffire.

Attention ! Toute les barbes ne sont pas sur le même “poils” d’égalité. Certains métiers demandent un entretien plus fréquent du fait des conditions extrêmes auxquelles la barbe sera soumise : sportifs, cuisiniers, garagistes, …).

Conseil
Soyez “tout doux” avec votre barbe lorsque vous la séchez pour éviter d’agresser les poils.
Inutile de frottez vigoureusement ! Contentez-vous de tapoter avec une serviette dédiée à cela puis laissez-la sécher complètement à l’air libre avant de passer le peigne à barbe.

En panne de rasoir ? Consultez notre aide au diagnostic pour le réparer : Pourquoi mon rasoir électrique ne fonctionne plus ?

Conseil n°5 : trouvez votre “Style”

Barbe bleu pourrait en témoigner : tous les hommes ne sont pas égaux devant la pousse de la barbe. Parfois rapide, parfois lente – de manière ordonnée ou totalement anarchique, il convient de trouver son style et son rythme d’entretien à la maison et chez le barbier.

Le secret ? 🤫
Un contour précis et net qui donnera un sentiment de maîtrise de votre pilosité. Ceci est d’autant plus vrai si vos poils remontent assez haut sur vos joues.

A vous de trouver le style qui vous convient : au cordeau, stylisé, négligé / maîtrisé.

Notre conseil :
Vous souhaitez entretenir vous-même votre barbe ? Bonne idée, le DIY c’est tendance ! Toutefois, nous vous conseillons pour la première mise en forme de faire confiance à un professionnel de la barbe. Vous pourrez ensuite vous occuper de son entretien entre deux visites chez le barbier.

Comment tracer les contours de sa barbe sur les joues ?

  1. Appliquez un gel ou une huile de rasage sur les parties à raser : optez pour une texture transparente afin de pouvoir visualiser les poils à éliminer.
  2. Utilisez un peigne droit et le poser sur la joue afin d’avoir une ligne de traçage à suivre. Ici, c’est à vous de voir quel angle vous souhaitez donner par rapport au style désiré.
  3. Munissez-vous d’un rasoir bien affûté. Rasoir ou coupe-chou, peu importe, il faut qu’il coupe net le poil ! Toujours glisser le rasoir contre le peigne afin d’obtenir un tracé bien droit.
  4. Pour terminer, rasez les poils rebelles et peaufinez le contour à main levée.

❌ Les erreurs de débutant ❌

  1. Négliger d’hydrater la peau sous la barbe
  2. Se raser alors que les poils sont humides. Comme les cheveux, un poil mouillé est plus étiré et vous risquez de couper trop court !
    De plus cela le fragilise et vous risquez d’en perdre un paquet.
  3. Croire aux produits miracles qui feraient pousser les poils là où il n’y a pas de follicules pileux.
  4. Ne pas bien définir les contours du cou : si vous rasez trop haut cela donnera un effet de barbe “flottante” ou mal proportionnée par rapport à la forme du visage.
    Astuce 👌
    Imaginez une ligne au niveau de la pomme d’Adam et retirez tous les poils situés en-dessous.
  5. Avoir une asymétrie dans le traçage de la ligne des joues.
  6. Tailler ou raser trop souvent : cela nuit à la croissance du poil.
    Tout dépend bien sûr de l’objectif recherché : une longue barbe ou une barbe courte bien maîtrisée. Dans le 1er cas attendez 90 jours entre chaque taille. Dans le second cas, à vous de définir la meilleure périodicité (ou en demandant conseil à un barbier).
Fred regarde sa moustache dans le miroir

Que vous soyez néo-barbu ou adepte de la barbe depuis longtemps, nous espérons vous avoir donné des pistes pour prendre soin de votre barbe.
Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de beaux instants à vous chouchouter, vous et votre barbe.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments