16Matériel indispensable pour les bons bricoleurs, les passionnés d’électronique ou les électriciens chevronnés, le multimètre est un appareil bien moins difficile à utiliser qu’il n’y parait. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est un multimètre et quels sont les différents types de multimètres existants. Nous allons vous aider à vous familiariser avec cet appareil et vous apprendre notamment à vous en servir.

  1. Qu’est-ce qu’un multimètre ?
  2. Les différents types de multimètres
  3. Se familiariser avec le multimètre
  4. Comment mesurer la résistance (R) d’un circuit à l’aide d’un multimètre ?
  5. Comment mesurer la tension (U) d’un courant à l’aide d’un multimètre ?
  6. Comment mesurer l’intensité (I) d’un courant à l’aide d’un multimètre ?
Attention : Nous vous conseillons d’être vigilants lorsque vous allez effectuer certaines mesures de tension. Il faut bien que vous respectiez le fait de tenir les pointes de votre testeur par leur partie isolée. Surtout ne débranchez jamais les cordons en cours de mesure et pensez à bien vous écarter de la source sous tension avant de manipuler votre appareil de mesure.

Qu’est-ce qu’un multimètre ?

Un multimètre, souvent désigné sous le nom de contrôleur universel ou de testeur, permet de réaliser plusieurs types de mesures électriques avec un seul appareil. Il remplit le plus souvent le rôle de Voltmètre, d’Ampèremètre et d’Ohmmètre. On l’utilise pour mesurer la tension d’un courant qu’il s’agisse d’un courant continu ou d’un courant alternatif, pour tester des résistances électriques ou des composants électriques et pour mesurer l’intensité des courants de faible intensité qui alimentent les circuits. Il est couramment utilisé dans le cadre de vérifications du bon fonctionnement d’un matériel électrique ou pour réaliser un éventuel dépannage.

Le multimètre peut également effectuer, d’autres mesures telles que :

  • La température avec l’aide d’une sonde extérieure.
  • Test de continuité avec ou sans biper.
  • Amplification pour mesurer les très basses tensions et les résistances élevées.
  • Mesure de la capacité d’un condensateur ou d’un circuit capacitif.
  • Mesure de l’inductance d’une bobine. L’inductance est un composant électrique qui permet de stocker de l’énergie magnétique lorsqu’il est traversé par un courant, de même que le condensateur stocke de l’énergie lorsqu’il y a une tension à ses bornes.
  • Test de semi-conducteur : diodes, transistors.
  • Mesure de fréquence de signaux électriques.

Nous allons vous proposer d’utiliser le modèle le plus commun que l’on trouve en général dans le commerce entre 10 et 20 euros :

Les différents types de multimètres

Il existe deux types de multimètres :

  • Le multimètre numérique qui affiche les mesures sur un écran digital : c’est le plus utilisé pour tester les appareils électroménagers. Il regroupe un générateur de courant constant lui permettant de fonctionner en Ohmmètre, en Ampèremètre, en convertisseur courant-tension et bien entendu en Voltmètre numérique.
  • Le multimètre analogique : fréquemment utilisé pour tester le matériel hi-fi. Il regroupe un convertisseur tension-courant et un Ampèremètre de type magnétoélectrique. Il indique les différentes mesures prises à l’aide d’une aiguille. Ce modèle ne nécessite pas de pile pour effectuer des mesures de courant et de tension.
Info pratique : Comme il n’existe aucune différence de prix significative entre les deux types d’appareils, il est conseillé aux débutants d’utiliser le multimètre numérique qui permet de ne faire aucune erreur de lecture.

Se familiariser avec le multimètre

Avant d’utiliser votre multimètre, repérez ses différents composants :

  • Le cadran à aiguilles ou numérique (selon le modèle dont vous disposez) qui vous permettra de lire la mesure.
  • Le bouton de sélection (aussi appelé commutateur) qui va permettre de sélectionner la fonction que vous souhaitez utiliser (voltmètre, ampèremètre, ohmmètre) ainsi que le calibre qui vous intéresse.
  • Les cordons de mesure : un cordon noir et d’un cordon rouge à disposer à différents endroits de l’élément que vous allez mesurer.
  • L’endroit où l’on range la pile ou le fusible : il se situe souvent sur le côté ou la face inférieure de votre multimètre.
  • Les trous appelés bornes où vous allez pouvoir connecter les cordons de mesure.

Il existe plusieurs bornes :

  1. La borne commune “COM” ou borne moins (-) est celle sur laquelle on connecte toujours le fil noir quelles que soient les mesures que l’on souhaite réaliser.
  2. La borne portant le repère “V” ou (+) est celle où il faut connecter le fil rouge pour mesurer un voltage.
  3. La borne portant le symbole oméga (Ω) est celle où il faut connecter le fil rouge pour la mesure des résistances.
  4. La borne “A” est celle où il faut connecter le fil rouge pour la mesure de l’ampérage.

Des bornes supplémentaires peuvent être présentes sur certains modèles de multimètre : elles servent aux mesures de courants de haute intensité ou de haute tension.

1- AFFICHEUR / 2-TENSIONS CONTINUES / 3- OHMMÈTRE POUR LES RÉSISTANCES / 4- DIODE OU BIPER / 5- FIL ROUGE / 6- FIL NOIR / 7- VOLTMÈTRE TENSIONS ALTERNATIVES / 8- INTENSITÉS EN CONTINUES

Le saviez-vous ? Si vous souhaitez réaliser des mesures efficaces, les piles de votre multimètre doivent être parfaitement chargées.

Comment mesurer la résistance (R) d’un circuit à l’aide d’un multimètre

Info pratique : Pour déterminer une résistance avec précision, il est préférable de choisir un calibre dans lequel la valeur mesurée se situe plutôt au centre qu’aux extrémités. Cela vous obligera sans doute à changer de calibre au cours de votre mesure.

Le plus simple, pour commencer, est de tester votre multimètre sur une ampoule en parfait état de fonctionnement. Il faut savoir que l’échelle des ohms (ou de résistance) va de 0 à “∞” (infini). Plus la résistance est faible (proche de 0) et plus la continuité est bonne. À l’inverse, plus la valeur est élevée et plus la continuité est mauvaise. Tant que les cordons de mesure ne touchent rien, le multimètre reste à 0 indiquant qu’il n’y a pas de continuité entre le cordon noir et le cordon rouge (en d’autres termes que le courant ne passe pas). La mesure de la résistance va vous permettre d’émettre des hypothèses sur sa continuité.

Branchez le cordon noir sur la prise “COM” ou “–” (pour commun) et le cordon rouge sur la prise marquée Ω (Oméga) ou R (résistance) puis sélectionnez le calibre Rx100.

Vous pouvez commencer à mesurer la résistance de votre ampoule. Placez les deux pointes de touche de votre testeur sur le culot de l’ampoule. La pointe de contact noire doit être placée sur la partie filetée et la pointe rouge sur la base du culot. L’aiguille doit passer rapidement vers la droite. Testez différents calibres. Le calibre Rx10 correspond au nombre par lequel la graduation doit être multipliée. Par exemple une graduation à 150 en Rx100 donne une valeur réelle de 15000 Ω, une graduation à Rx1 donne 150, une graduation a Rx10 donne 1500, etc…  Le choix du calibre s’avère déterminant pour la précision de vos mesures.  Procédez de la même façon pour tous les éléments que vous souhaitez tester.

Le saviez-vous ? Si vos doigts touchent les pointes de contact, le courant de mesure peut suivre le chemin alternatif offert par votre corps et vous risquez d’obtenir une fausse lecture.

Comment mesurer la tension (U) d’un courant à l’aide d’un multimètre

Info pratique : Pour réaliser des mesures non faussées, utilisez des pinces crocodiles (ou autres si vous n’en possédez pas) pour bloquer au minimum l’un des deux cordons de mesure. Cela vous évitera de tenir les deux pointes en même temps pendant un contrôle. Utiliser des pinces vous permettra en outre de limiter considérablement tout risque de blessure ou de brûlure.
Info pratique : La plupart du temps, l’ordre de grandeur de la tension à mesurer n’est pas connue. Il faut donc sélectionner le calibre le plus élevé pour ne pas risquer d’exposer votre appareil à une tension trop élevée et risquer de l’endommager.

Pour débuter dans la mesure du voltage, nous vous conseillons d’effectuer des mesures sur un élément dont vous connaissez déjà la tension comme une simple pile d’1,5 volts par exemple. Vous limiterez aussi les risques liés aux accidents inhérents à une mauvaise manipulation. Commencez par sélectionner un calibre suffisamment élevé pour tester une pile d’1,5 V (ici 20 volts seront suffisants) puis sélectionnez le mode utilisé pour les tensions alternatives et reconnaissable par les lettres ACV. Placez ensuite les pointes de chacun de vos cordons de mesure sur les extrémités de la pile, un du côté +, l’autre du côté -. Si votre pile est neuve, vous obtiendrez une mesure de 1,5 volts. Si elle est déjà usée, vous obtiendrez une mesure qui vous indiquera la puissance restante dans votre pile.

Info pratique : Si vous n’obtenez aucune mesure lorsque vous posez les pointes des cordons de mesure sur la pile, cela ne signifie pas qu’il n’y a aucune tension dans la pile. Vérifiez que vous avez sélectionné le bon mode, à savoir celui des tensions alternatives (AC) et pas celui des tensions continues (DC). Si aucune mesure ne s’affiche alors que vous avez essayé les deux modes, votre pile est peut-être hors d’usage. Testez alors votre multimètre sur une autre pile.

Comment mesurer l’intensité (I) d’un courant à l’aide d’un multimètre

Pour pouvoir mesurer l’intensité d’un courant, il faut au préalable en déterminer le voltage et savoir s’il s’agit d’un courant continu (DC) (par exemple une batterie de voiture ou une pile) ou alternatif (AC) (par exemple le courant domestique en 230volts). Commencez par mesurer le voltage puis sélectionnez le calibre le plus élevé en fonction du courant continu ou alternatif que vous souhaitez mesurer.

Le saviez-vous ? Pour effectuer une mesure d’intensité, il faut que votre multimètre dispose du même mode que celui de la tension du circuit. Si le circuit à tester est parcouru par un courant alternatif, votre multimètre doit être placé en courant alternatif. De même si le courant est continu.

Préparez le circuit électrique que vous souhaitez mesurer en l’isolant de tout risque d’interférence puis préparez votre multimètre en le positionnant sur la fonction ampérage (A) et en sélectionnant le type de courant à mesurer : alternatif (AC) ou continu (DC). Choisissez ensuite le bon calibre pour la mesure (l’intervalle d’intensité dans lequel va s’inscrire votre courant). Si vous ne le connaissez pas, réglez votre appareil sur le calibre le plus élevé (comme pour le voltage) afin de ne pas risquer de détériorer le circuit dont vous voulez mesurer l’intensité. Branchez vos cordons de mesure dans les trous adaptés : enfoncez le cordon de mesure noir dans la borne “COM” ou “–” et le cordon de mesure rouge sur la borne “A”. Placez ensuite chacune de vos pointes de touche sur les bonnes polarités de la pince Ampèremétrique sur le circuit électrique que vous souhaitez tester et vous obtiendrez votre mesure. Pour déterminez les polarités, sachez que le courant circule toujours du pôle positif vers le pôle négatif. Dans le cas d’un courant alternatif, vous n’avez nul besoin de vous préoccuper des polarités car elles changent sans cesse.

Attention : les valeurs indiquées peuvent changer en fonction des modèles et des fabricants.

Nous espérons que grâce à ce tuto vous allez pouvoir vous servir de votre multimètre afin de pouvoir tester vos appareils vous-même.

 

Commandez toutes vos pièces détachées pour vos appareils sur notre site internet

Commander des pièces pour mon appareil

 

Comment utiliser un multimètre ?
3.2 (63.64%) 11 votes

8

2 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
IBRAHIMA MANE

salut mon est Ibrahima Mané.J’ai un écran plat dont la lampe témoin clignote et lumière flaible sur l’écran.Besoin d’aide SVP

Marque de l'appareil
LG
Référence de l'appareil
32LN5130
junior

bonjour mon ampli home cinéma sony str-kg 800 ne détecte plus les hauts parleurs erreur 12 j’ai mis d autres hauts parleurs rien ne fait je me bas avec la fiche technique de l’appareil j’ai du mal à comprendre les tests de mon multimètre parfois zéro parfois il faut inverser pour obtenir un chiffre etc……
pouvez vous me guider merci

Marque de l'appareil
sony STR-KG 800
Référence de l'appareil
série 5509868
Baidi SOS Accessoire

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous un extrait de la notice avec votre code panne.
Malheureusement, nous n’avons aucune autre documentation sur ce produit.

ERROR
12
Aucune des enceintes n’est
détectée.
Vérifiez que le microphone
optimiseur est raccordé
correctement et exécutez de nouveau
la fonction Auto Calibration

Codes d’avertissement
Pendant l’exécution de la fonction Auto
Calibration, le code d’avertissement fournit
des informations sur le
résultat de la mesure.
Le code d’avertissement apparaît sur
l’afficheur de façon cyclique comme suit :
Code d’avertissement…..afficheur vide
(code d’avertissement…..afficheur vide)
b)…….PUSH…..afficheur vide….ENTER b)…..
S’affiche lorsque plus d’un code d’avertissement
est détecté

junior

merci pour votre réponse

Baidi SOS Accessoire

Bonjour,

Merci à vous !

junior

bonjour
je reviens vers vous pour plus d’info
qu’est ce que c’est une carte principale ?
dans mon ampli il y a
1 carte pour la vidéo
1 carte principale ou son connecté toutes les autres cartes
1 carte de son ??
1 carte de transfo ??
ou se trouve la carte son ?

Baidi SOS Accessoire

Bonjour,

Malheureusement, nos compétences sont plus basées sur les produits ménagers.
Nous vous conseillons de faire une demande sur le site : https://www.commentreparer.com
Et envoyer un message privé (sur le forum) à JCHD pour voir s’il peut vous aider.
Une documentation technique vient de vous être envoyée par mail.