Comment détecter une fuite de gaz

Tiens, quelle est cette odeur étrange et tenace en provenance de votre cuisine ? Mais… pas de doute possible, c’est du gaz ! Un ou plusieurs appareils électroménagers sont alimentés par du gaz comme la plaque de cuisson ? Il s’agit peut-être d’une fuite de son installation. Comment vous en assurer ? Quelles sont les précautions à prendre ? Ce tutoriel est là pour vous guider, en toute sécurité.

Pourquoi une fuite de gaz peut-elle se produire ?
Avertissement sécurité

Voici les étapes à suivre :

Pourquoi une fuite de gaz peut-elle se produire ?

Si l’odeur du gaz se répand dans votre domicile, vous avez probablement affaire à une fuite. Gardez votre sang-froid : des solutions simples existent pour y remédier. Vérifiez le tuyau d’arrivée de gaz, notamment s’il est relié à la table de cuisson. Il est probablement à l’origine de la fuite. Plusieurs cas de figure sont possibles :

  • il est desserré
  • il est usé ou percé
  • sa date de péremption est passée

Outils nécessaires : du produit vaisselle, une pince multiprise, un chiffon

⚠ Attention ! Manipuler du gaz peut s’avérer très dangereux. Vous vous exposez à d’éventuels risques d’intoxication ou d’explosion. Par conséquent, prenez les précautions nécessaires avant votre intervention. De plus, afin d’éviter tout risque d’électrocution, assurez-vous d’avoir bien débranché votre appareil.

Étape 1 : Couper l’arrivée de gaz

Slider image
Slider image

En priorité immédiate, coupez le gaz mais aussi l’électricité si votre plaque de cuisson est électrique.

Étape 2 : Ouvrir le maximum de fenêtres pour aérer

Slider image
Slider image

Ouvrez toutes les fenêtres que vous pouvez. Il ne faut surtout pas respirer le gaz. Attendez au moins 5 à 10 minutes que la ou les pièces s’aèrent. Attention ! Durant ce temps, veillez à ne pas provoquer de flammes ou d’étincelles.

Étape 3 : Contrôler les raccords et le tuyau de gaz

L’odeur de gaz semble s’être dissipée ? Vous pouvez maintenant passer à l’action ! Munissez-vous de liquide vaisselle afin de rechercher l’origine de la fuite.

Slider image
Slider image
Slider image
Slider image

Accédez à votre bouteille de gaz et réarmez-la. Commencez par contrôler son raccordement en versant le produit vaisselle dessus. S’il ne fait pas de bulles, la fuite ne provient pas de cet endroit.

Slider image
Slider image

Étendez votre zone de recherche du tuyau de gaz aux chapeaux brûleurs en procédant de la même façon jusqu’à l’apparition de bulles.

Étape 4 : Resserrer si besoin le ou les raccords ou remplacer le tuyau

Slider image
Slider image

Une fois la fuite localisée, vous pouvez désormais la corriger. Pour ce faire, commencez par refermer la bouteille de gaz à l’aide d’une pince multiprise. Resserrez également le raccord qui se trouve à l’autre extrémité du tuyau. N’hésitez pas à essuyer le tuyau avec un chiffon. Vérifiez maintenant si la fuite est réparée. Remettez le gaz et faites un test. Plus aucune bulle ne sort en réaction au liquide vaisselle ? Bravo, vous avez résolu ce problème de fuite !

Slider image
Slider image

Avant de tout remettre en place, profitez-en pour inspecter au passage la date de péremption et l’état général du tuyau à gaz. Certains tuyaux n’ont pas de date limite d’emploi, mais d’autres peuvent se périmer.

Étape 5 : Vérifier le bon fonctionnement de l’installation

Slider image
Slider image

Après avoir bien aéré la pièce, rallumez le gaz et rebranchez votre plaque de cuisson. Aucune odeur suspecte ? C’est parfait, tout est en ordre ! En revanche, si la fuite n’est toujours pas identifiée, il ne sert à rien de continuer ses recherches pour réparer soi-même cette panne : contactez un technicien et laissez bien le gaz coupé !

Félicitations ! Vous avez réussi à maîtriser une potentielle source de danger, avec seulement du liquide vaisselle et une pince ! Faites à présent chauffer les chapeaux brûleurs. Quel bon petit plat allez-vous mijoter sur cette table de cuisson fraîchement réparée ?