conseils-astuces-entretien-seche-linge

De plus en plus répandu dans nos foyers (35% des ménages français en possèdent un selon le gifam*), le sèche-linge apporte un véritable confort pour l’entretien de nos vêtements. Outre le fait de réduire la durée de séchage des habits, surtout pendant la période hivernale, il permet d’éviter la corvée de l’étendage et aussi que les pièces de sa maison ne soient envahies par les affaires mises à sécher !
Cependant, nous lui rendons mal les services qu’il nous apporte car son entretien est souvent négligé. Pourtant, adopter quelques gestes simples permet d’en améliorer l’efficacité, de réduire sa consommation électrique et surtout d’éviter la panne !

* Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils d’Equipement Ménager.

Quel que soit le modèle de votre appareil, vous trouverez dans cet article des conseils précieux pour bien entretenir votre sèche-linge.

infographie-conseils-astuces-entretien-seche-linge

Bien distinguer les deux catégories de sèche-linges

Deux types d’appareils se distinguent par leur méthode d’évacuation de l’eau :

1. Sèche-linge à évacuation

Ce type d’appareil évacue l’eau rejetée par la machine via une gaine dirigée vers l’extérieur ou bien vers une pièce ventilée. Il ne pourra donc pas être installé dans tous les logements.

2. Sèche-linge à condensation.

Comme son nom l’indique, il va condenser la vapeur d’eau du linge pour la récupérer sous forme liquide dans un bac appelé bac à condensats.

Le saviez-vous ?
Les appareils à évacuation coûtent moins cher, sèchent plus rapidement mais consomment plus d’énergie que les modèles à condensation.

Nos conseils et astuces pour chouchouter votre sèche-linge

1. Nettoyez le filtre à peluches

fitre-a-peluches-3493-ariston-hotpoint

Le sèche-linge souffre parfois d’une mauvaise réputation : celle d’user prématurément les vêtements en décollant leurs fibres. Si cela est un peu vrai, sachez que ce phénomène reste inévitable mais peut-être maîtrisé si vous choisissez les bons programmes de séchage. D’ailleurs, ces peluches ont déjà en partie été décollées lors du lavage des vêtements, notamment au moment de l’essorage.

Ces résidus de fibres textiles sont récupérées dans le sèche-linge par un filtre pour éviter qu’ils ne pénètrent dans le corps de l’appareil. Celui-ci devra être nettoyé après chaque utilisation. 

nettoyer-filtre-peluche-seche-linge

Enlevez le plus gros à la main et n’hésitez pas à utiliser votre aspirateur réglé sur puissance modérée pour parfaire le nettoyage !

Certains filtres peuvent être doublés. Il faudra alors procéder au nettoyage des 2 éléments.

Si votre sèche-linge est un modèle à évacuation, procédez une fois par an au nettoyage du flexible qui dirige l’air vers l’extérieur en enlevant les peluches qui se sont accumulées à l’intérieur.

Le saviez-vous ?
Certains modèles disposent de voyants lumineux prévenant l’utilisateur de la nécessité d’effectuer l’entretien de leur appareil. Une option intéressante qu’il est bon de connaître lors de l’achat ou du renouvellement d’un sèche-linge.

filtre-a-peluches-seche-linge

2. Videz le bac à condensats

Si votre appareil est un modèle à condensation, n’oubliez pas de vider régulièrement le bac à condensats, idéalement après chaque utilisation. Ce bac se trouve dans la majorité des cas en haut à gauche de l’appareil (plus rarement en bas).

vider-bac-a-condensats-seche-linge

Astuce
L’eau récupérée dans le bac à condensats étant déminéralisée, elle est adaptée pour alimenter les fer et centrales à vapeur. Utilisez dans ce cas, un entonnoir muni d’un filtre pour éliminer les fibres textiles. Un geste pratique, économique et écologique !

sos-accessoire-bac-a-condensats-seche-linge

3. Nettoyez le tambour

Bien que la majorité des peluches vont se loger dans le filtre du sèche-linge, une petite quantité va se diffuser dans le tambour. C’est pourquoi il est nécessaire de nettoyer régulièrement la cavité de votre appareil. Pour ce faire, passez simplement une éponge propre et humide en ajoutant un peu de savon ou de liquide vaisselle dans le tambour puis laissez sécher la porte ouverte.

Nous vous conseillons également de passer régulièrement l’aspirateur réglé à faible puissance dans le tambour de votre appareil sans oublier le logement du filtre.

nettoyer-tambour-seche-linge

Votre sèche-linge possède un hublot ? Pensez également à l’entretenir, notamment le joint en caoutchouc qui peut accumuler les fibres et peluches résiduelles de votre linge. Procédez comme ci-dessus à l’aide d’une simple éponge.

4. Vérifiez le capteur d’humidité

La majorité des sèche-linges possède un capteur d’humidité appelé également sonde d’hygrométrie. C’est grâce à cet élément que votre sèche-linge va calculer la durée de séchage en fonction du degré d’humidité du linge. Avec le temps, cette sonde peut se recouvrir d’une fine couche de calcaire ou de résidus de lessive et assouplissant pouvant entraîner son dysfonctionnement. Nous vous conseillons de la nettoyer à l’aide d’un chiffon ou d’une éponge humidifiée avec un peu de vinaigre. N’utilisez surtout pas de matières abrasives pour réaliser cette opération !

Si cette sonde présente un dysfonctionnement, votre linge ressortira probablement trop humide en fin de cycle de sèchage ? Le mieux sera de la tester grâce à ce tutoriel : Comment tester les sondes d’humidité et de température dans un sèche-linge ?

5. Nettoyez le condenseur

condenseur-seche-linge

Cet élément se trouve la plupart du temps en bas à gauche, protégé par une trappe d’accès et maintenu par de petites languettes. Les fabricants préconisent de le nettoyer tous les 5 à 7 cycles de séchage. Cette fréquence peut varier en fonction des habitudes de chaque utilisateur : rythme d’utilisation, programmes utilisés. En moyenne, 1 ou 2 entretiens mensuels sont à prévoir.

enlever-condenseur-seche-linge

Sur de nombreux modèles de sèche-linges, le condenseur se présente sous forme de cassette qui peut être retirée pour l’entretien. Pour le nettoyage, retirez-le complètement pour le rincer à l’aide d’une douchette dans votre baignoire, votre bac à douche ou bien en extérieur à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Profitez-en également pour aspirer les poussières accumulées à l’intérieur de son logement !

Si besoin, aidez-vous d’un cintre déplié pour déloger les peluches coincées entre les lamelles en inox du condenseur.

deloger-peluches-condenseur-avec-cintre

En revanche, sur d’autres modèles, il reste fixe et ne peut être délogé. Dans ce cas, les particules résiduelles pourront être retirées à l’aide d’un aspirateur.

Nous vous invitons à consulter la notice de votre appareil pour adopter la bonne méthode d’entretien.

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’entretien d’un condenseur de sèche-linge ? Consultez cet article : Comment nettoyer le condenseur d’un sèche-linge ?

Enfin, certains sèche-linges sont équipés d’un condenseur autonettoyant qui sera automatiquement rincé à plusieurs reprises lors d’un programme de séchage. Il ne nécessite donc pas d’entretien de votre part.
condenseur-seche-linge

6. Laissez la porte ouverte

lave-linge-seche-linge-hublot-ouvert

Pour éviter la formation de mauvaises odeurs dans le tambour de votre sèche-linge dû aux traces d’humidité, nous vous conseillons de laisser la porte de votre appareil ou son hublot entrouverts entre deux utilisations.

Si vous suivez ces quelques conseils et astuces d’entretien, votre sèche-linge vous dira merci !  🙂  Son fonctionnement sera optimisé tout en éloignant le risque de panne ou de dysfonctionnement.

7 conseils et astuces pour bien entretenir son sèche-linge