Comment choisir un sèche-linge ?

Vous avez enfin décidé de franchir le cap du sèche-linge ! L’hiver approche et vous en avez marre que votre logement soit encombré d’un étendoir peu esthétique et vous souhaitez que votre linge sèche rapidement. Mais comment bien choisir son sèche-linge ? Entre les différents modèles et gammes de prix, vous êtes un peu perdu !
Pas de panique ! Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils et astuces afin de choisir le modèle de sèche-linge le plus adapté à vos besoins.

Mais quel sèche-linge choisir ?

Aujourd’hui, nous allons lever le doute sur trois sèche-linge disponibles sur le marché : le sèche-linge à évacuation, le sèche-linge à condensation et le sèche-linge pompe à chaleur. Chaque sèche-linge a ses avantages et ses inconvénients : prix de vente, consommation d’énergie et type d’installation. Comment faire un choix dans ce cas ? Quel sèche-linge est le bon ? Faisons le point ci-après.

1ère option : Le sèche-linge à évacuation

Les sèche-linge à évacuation sont munis d’une résistance électrique. Cette dernière permet d’envoyer de l’air chaud dans le tambour électrique afin de sécher le linge.
Ensuite, cet air devenu humide, est rejeté vers l’extérieur du logement grâce à une gaine d’évacuation.

Fonctionnement d'un sèche-linge à évacuation

Avantages ✔️
> Assez robuste
> Entretien facile (pas de réservoir à vider ou de condenseur à nettoyer)
> Prix abordable (à partir de 150 euros)
> Cycle de séchage assez court
Inconvénients
> Nécessité de disposer d’une pièce avec une ouverture dédiée sur l’extérieur
> Assez énergivore (plus du double qu’un modèle à pompe à chaleur mais moins élevé qu’un sèche-linge à condensation)

2ème option : Le sèche-linge à condensation

Les modèles de sèche-linge à condensation fonctionnent en circuit fermé. Ce dernier gère la circulation de l’air, le chauffage et le refroidissement par lui-même.
Une résistance électrique chauffe l’air, qui est acheminé vers le tambour. Ainsi l’air, devenu humide, est amené vers le condenseur.
Dans ce condenseur se crée un phénomène de condensation : Cet air humide se transforme en gouttelettes d’eau. Par la suite, c’est cette eau que l’on récupère dans le bac de récupération parfois par le biais d’une vidange comme pour un lave-linge.

Fonctionnement d'un sèche-linge à condensation

Avantages ✔️
> L’évacuation de l’air humide ne se fait pas vers l’extérieur, mais dans un réservoir : le bac récupérateur d’eau.
> Facilité d’installation : l’espace qui lui est réservé doit néanmoins bénéficier d’une ventilation correcte.
> Une consommation énergétique modérée pour certains modèles.
Inconvénients
> Il nécessite une pièce bien ventilée.
> Plus onéreux qu’un modèle à évacuation : c’est toutefois le type de sèche-linge le plus répandu dans les foyers français.
> Vous en trouverez à partir de 300 euros.
> Il demande un entretien régulier (vider le bac récupérateur d’eau après chaque cycle et nettoyer régulièrement le condenseur). Retrouvez nos conseils d’entretien dans cette vidéo ou ce tutoriel.

3ème option : Sèche-linge pompe à chaleur

Le sèche-linge pompe à chaleur fonctionne quasiment de la même manière qu’un sèche-linge à condensation. Le sèche-linge à condensation utilise une résistance électrique pour chauffer, puis un condenseur pour refroidir. Le sèche-linge pompe à chaleur, va intégrer une technologie similaire à celle d’un réfrigérateur : un condenseur pour chauffer l’air, un évaporateur pour refroidir et capter l’humidité, et un compresseur (le moteur) pour faire fonctionner le tout.

Fonctionnement d'un sèche-linge pompe à chaleur

Avantages ✔️
> Sa note énergétique est souvent de classe A voire A +
> Il ne nécessite aucune installation particulière, mis à part une prise électrique.
Inconvénients
> Le sèche-linge pompe à chaleur est plus onéreux, environ dans les 400 euros.
> Le cycle de séchage est plus long (3-4h au lieu d’1h30 pour les autres types d’appareils)
> Ce modèle de sèche-linge nécessite aussi un entretien régulier et assidu : il faut entretenir les filtres régulièrement afin d’éviter de rencontrer des pannes. D’ailleurs, dans cette vidéo, vous trouverez des conseils pour entretenir votre sèche-linge pompe à chaleur.

Bon à savoir 💡 : Les sèche-linge pompe à chaleur sont plus sensibles aux pannes que les sèche-linge à évacuation ou à condensation, car souvent, on fait l’impasse sur un entretien régulier.

Vous pouvez désormais faire un choix éclairé de machine à sécher le linge. Si vous avez besoin de conseils plus spécifiques, n’hésitez pas à nous contacter en laissant votre commentaire ci-dessous.

5/5 - (1 vote)
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments