Comment faire un bon café ? Les différentes recettes de préparation

Le café on aime ou bien on déteste mais cette boisson laisse rarement indifférent. Boisson la plus consommée dans le monde après l’eau, il y existe plein de manières de la préparer.
En France, le café-croissant est un véritable symbole du réveil matinal ou de moments de convivialité avec ses proches ou ses collègues autour d’une pause-café.

Soyons clairs, vous n’obtiendrez jamais plus qu’un café insipide en le préparant à l’aide de café soluble instantané. Certes, bien pratique dans certaines circonstances, ce ne sera qu’un café de dépannage.
Rassurez-vous, avec ou sans machine, il existe de nombreuses façon de réaliser un bon café ! Vous en trouverez plusieurs exemples dans cet article qui fera également un rapide tour d’horizon de la plante à l’origine de cette célèbre boisson : le caféier.

Tasse de café noir et grains de café en forme de coeur

1. Les bases d’un bon café : la culture du caféier

Commençons par jeter un grain de café dans la mare ! 😉
Il va de soi que la qualité gustative d’un café sera étroitement liée au choix du café utilisé.

Cultivées depuis l’antiquité, les cultures de caféiers sont présentes en Amérique, en Afrique, en Asie et en Océanie. Tous situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne, 90 pays producteurs assurent aujourd’hui l’ensemble de la production mondiale. 

Cependant, seules deux grandes variétés sont exploitées pour le commerce : l’Arabica et le Robusta.

Bon à savoir
Quelle que soit la variété de café choisie, la fraîcheur de la torréfaction est un point important
pour que le grain de café libère le maximum d’arômes.
C’est pourquoi, il est conseillé de choisir un café
dont vous connaissez la date de torréfaction.

✅ Arabica : la variété de café la plus cultivée

☕️ Une variété de caféier qui demande de la hauteur

Incontournable, l’Arabica est la variété de caféier la plus cultivée au monde. Sa culture représente les 2/3 de la production mondiale de café.
Elle est tout d’abord apparue dans la péninsule arabique où elle fut préparée sous forme de boisson chaude pour la première fois au Yémen. C’est en Ethiopie que la torréfaction des grains de café a été inventée.

Depuis, il est beaucoup cultivé en Amérique du Sud et en Amérique centrale grâce à des conditions climatiques favorables. En effet, le Caféier d’Arabie (Coffea arabica) ne se plaît que sur de hauts plateaux, entre 600 et 2 000 mètres d’altitude.

☕️ Des arômes de café délicats et recherchés

Du fait de sa plantation en altitude, la plante est moins sujette aux maladies et cela a une incidence sur sa teneur en caféine. En effet, cette molécule est produite par la plante pour se défendre des agressions extérieures. Ainsi, le grain d’arabica possède une teneur en caféine réduite : entre 0,6 et 1,4 g pour 100 g de café
Gustativement parlant, l’arabica offre un café aux notes acidulées et peu amères qui en fait la variété préférée des gourmets. Cela a un prix. En effet, cette variété de café est plus chère que la variété suivante : le Robusta.

✅ Robusta : facile à vivre et plus corsé en caféine …

☕️ Une culture de café moins exigeante

La variété de caféier Coffea Canéphora est, comme son nom l’indique, plus robuste que la précédente.
Elle a été découverte au Congo au 18ème siècle. Comme elle est plus vigoureuse que sa cousine, Arabica, elle se plaît davantage en plaine et elle a une croissance plus rapide, pouvant pousser jusqu’à 10 m de haut.
Elle prend logiquement la part du gâteau qui lui reste : autour de 1/3 de la production mondiale.
Ses plus gros producteurs se trouvent au Viêt Nam, au Brésil et dans une moindre mesure en Indonésie.

☕️ Des arômes de café plus corsés

Pour survivre, un plant de robusta va créer des défenses contre les attaques extérieures en produisant de la caféine : entre 1,6 à 3,4 g pour 100 g de café. Résultat : il offrira des arômes plus corsé et sera privilégié pour réaliser des cafés expresso.
Son inconvénient est qu’il est moins digeste que l’arabica. Aussi, on le trouve principalement en mélange.

Le saviez-vous ?
Il faut environ 45 grains pour produire 1 tasse de café. ☕️ 

2. Comment faire un bon café : l’art et la manière de préparer un son café

✅ Café turc : le plus poétique des cafés

C’est en effet, la plus ancienne pratique permettant de préparer un café … bien tassé.

Elle reste très répandue en Turquie bien entendu mais également dans tout le Moyen-Orient. En fonction des régions, il s’appellera café oriental ou encore café grec.

☕️ Méthode de préparation

A l’origine, les turcs se servaient du sable très chaud pour y préparer leur café. De nos jours, une plaque chauffante est la norme. Ce type de café est un mélange subtilement dosé de café très finement moulu, de cardamone ou de cannelle et selon les goûts de sucre.

Cette recette utilise la méthode de la décoction.

Ingrédients pour réaliser un café turc :

  • du café finement moulu. Choisissez de préférence une torréfaction intermédiaire (dite en “robe de moine”) ;
  • de l’eau froide du robinet ;
  • une tasse droite de préférence ;
  • 1 pincée de cannelle ou de cardamone en poudre ;
  • 1 c.à.s de sucre en fonction des goûts

Servez-vous de la tasse de dégustation pour doser l’eau que vous verserez dans le “Cezve” (cafetière traditionnelle turc prenant la forme d’une petite casserole étroite munie d’un long manche) ou tout autre pot adapté à votre appareil de cuisson.

Ajoutez 1 bonne cuillère doseuse de café. Si vous souhaitez sucrer le café, n’oubliez pas d’ajouter le sucre à ce moment. Ce ne sera plus possible au moment de le servir.

Mélangez quelques instants puis faites chauffer jusqu’à ébullition. Ne remuez surtout pas et ne faites pas bouillir afin de laisser la crème se former. Lorsque vous observez une belle mousse ou crème sur le dessus, versez une première fois dans une tasse chaude en retenant la crème et le marc. Répétez deux autres fois l’opération pour obtenir un café parfumé à la surface mousseuse.

C’est tout le secret du café turc : il faut que ça mousse !

☕️ Dégustation en famille

Prenez le temps de le déguster à petites gorgées en partageant ce moment de convivialité avec vos proches. Il est souvent associé à des petites pâtisseries turques pour le plaisir des papilles.
En revanche, abstenez-vous de finir la tasse au risque d’avaler le marc de café !
Une autre tradition turque veut que l’on verse ce marc de café dans sa sous-tasse pour deviner de notre avenir proche selon la forme qui se dessine …

café préparé à la turque

Tradition : le türk khavesi
Sous ce terme on désigne un café salé servi à l’homme lorsqu’il fait sa demande en mariage au père de la mariée.
Il doit alors montrer qu’il est courageux en buvant ce café au goût très spécial sans broncher.

Définition 📓 
Une décoction consiste à extraire des principes actifs et/ou des arômes d’une préparation généralement végétale par dissolution dans l’eau en ébullition.

✅ Au piston : à vos marques, prêt, café !

Le café préparé à l’aide d’une cafetière à piston a des origines françaises. Cocorico !  🇫🇷 
Elle fut tout d’abord imaginée au 19ème sous le nom du Filtre-presseur à café, thé et infusions. C’est d’ailleurs, pour cette raison qu’elle toujours appelée “French press” aux USA. Un brevet fut publié en 1924 par un certain Marcel-Pierre Paquet. Cela ne date pas d’hier non plus !
Elle est aussi appelée cafetière à pression et prend parfois le nom de la marque du fabricant mais … chutt !

☕️ Méthode de préparation

L’utilisation d’une cafetière à piston pour se préparer un café est simple. Vous obtiendrez une boisson similaire à du café filtre mais d’une plus grande finesse. Cette méthode permet de donner du corps et une belle puissance aromatique à votre tasse de café.

A l’aide de cette cafetière, le piston permet la séparation du marc de café en l’isolant au fond du récipient.

Cette recette utilise la méthode de l’infusion.

Ingrédients pour un café de 15 cl :

  • une cafetière à piston,
  • une tasse en porcelaine blanche,
  • du café fraîchement et grossièrement moulu (1 cuillère à soupe bombée par café). Ainsi, le marc de café ne traversera pas le filtre du piston lorsque vous le pousserez vers le fond de la cafetière. Vous obtiendrez ainsi le maximum d’arômes. L’idéal est de moudre vous-même les grains de café au dernier moment,
  • une baguette chinoise ou autre touillette,
  • de l’eau. 💧 

Tout d’abord, versez le café dans le fond de la cafetière. Ensuite, chauffez l’eau à l’aide d’une bouilloire électrique à 85 °C sans la faire bouillir.
Versez l’eau chaude sur le café. Touillez le mélange avec la baguette et laissez infuser.
Pour un café corsé : 5 à 7 minutes
Pour un café plus léger : 2 à 4 minutes.

Enfin, replacez le couvercle/ piston en veillant à ce que le filtre reste bien vertical. Poussez délicatement le piston vers le bas pour séparer le marc de café du liquide.

☕️ Dégustation façon “salon de thé”

Versez la boisson obtenue dans une tasse en porcelaine que vous aurez préalablement réchauffée en y versant de l’eau chaude. Accompagnez ce délicieux café de petits sablés au beurre.

Définition 📓 
Une infusion consiste à extraire des principes actifs ou des arômes d’un végétal en le diluant dans de l’eau très chaude.

Votre bouilloire est envahie par le tartre ?
 🔽  Cette vidéo arrive à point nommé pour effectuer un détartrage efficace.  🔽 

✅ Un bon classique : le café filtre

Cette méthode de préparation du café est très répandue en France. En effet, la cafetière électrique à filtre permet de préparer cette boisson chaude rapidement et en grande quantité.

☕️ Recette de préparation

Cette méthode utilise le principe de la lixiviation.

Ingrédients :

  • une cafetière électrique
  • du café moulu
  • un filtre à marc de café qui peut être jetable, en tissu ou bien permanent
  • de l’eau froide 💧

Le secret d’un bon café filtre c’est le dosage forcément. Après c’est aussi une histoire de goût … A titre de repère, il faut environ 5 à 7 grammes de café moulu pour 7 à 10 cl d’eau, soit 1 cuillère doseuse à café.

Placez le café dans le filtre, versez l’eau dans le réservoir et allumez la cafetière. L’eau chauffée par la résistance de l’appareil va couler sur le café et se charger en arômes lorsqu’elle traverse le filtre.

☕️ Comment apprécier votre café filtre ?

Versez la boisson obtenue dans une tasse ou un mug et dégustez en savourant un carré de chocolat.  🍫 

Définition 📓 
Une lixiviation est en géologie, une percolation lente de l’eau à travers le sol permettant la dissolution des matières solides qui y sont contenues. Dans le cas d’une cafetière, le sol est représenté par le café moulu.

Vous jetez votre marc de café ? STOP ! 🛑
Découvrez dans cet article les nombreuses utilisations possibles de cette poudre magique …
Top 7 des usages du marc de café, et oui tout est bon dans le café !

Un café filtre infuse entre 3 et 4 minutes.
Il sera donc plus riche en caféine (entre 60 et 120 mg.) qu’un expresso (40 gr de caféine).
En effet, dans le cas d’un expresso,
l’eau ne rentrera en contact avec le café qu’entre 25 et 30 secondes.

✅ Mon café : je l’aime à l’italienne !

En Italie aussi, le café est un véritable “art de vivre”. Espresso, cappuccino, ristretto, café latte : ces terminologies désormais utilisées partout dans le monde sonnent tout de même bien italien !
Et de tous les cafés nés de la culture italienne, le café concocté dans une cafetière italienne appelée aussi Moka est une pure tradition venue tout droit de la “grande botte”. En effet, encore aujourd’hui, 9 foyers italiens sur 10 en possèdent une.

☕️ Le principe du café Moka

Tout d’abord essayons de comprendre comment fonctionne cette machinette à caffè.
La cafetière italienne est constituée de 2 parties vissées l’une à l’autre.

  • La partie basse ou socle de la cafetière est destinée à recevoir l’eau pour la chauffer. On peut ainsi la dénommer “chaudière“. Elle est munie d’une sorte d’entonnoir contenant la mouture de café permettant à l’eau de remonter.
  • La partie haute munie du bec verseur et de la poignée possède également une sorte de cheminée qui va servir de percolateur.

Son fonctionnement repose sur la technique de la percolation de l’eau qui remonte dans l’entonnoir vers le haut de la cafetière en traversant le café moulu.

☕️ La recette du café Moka

  • Mettez la bonne dose de café moulue dans réceptacle sans le tasser.
  • Fermez la cafetière et mettez-la à chauffer à feu doux

☕️ Dégustation à l’italienne

Cette manière de préparer le café permet d’obtenir un caffè fort en goût tout en étant moins fort en caféine qu’un expresso ou un café filtre.
Cela est lié au fait que l’eau et le café restent en contact pendant un temps très court (moins de une minute).
Quant à la dégustation, elle sera à l’italienne bien entendu, agrémentée de quelques Amaretti ou autres Ricciarelli

Le secret ? 🤫
Pour réussir un bon café avec une cafetière italienne, il convient de placer une bonne dose de café dans le réceptacle sans le presser puis de mettre le moka à chauffer sur feu doux.
Le café est prêt dès que vous l’entendez chanter.

Définition 📓 
La percolation (du latin percolare, « filtrer », « passer au travers ») est le fait de faire passer un fluide comme de l’eau au travers d’une matière plus ou moins dense comme du café moulu.

✅ A star is born : l’expresso

Auparavant la star de comptoir des bars et restaurants, l’expresso s’est largement répandu chez les particuliers depuis l’avènement des machines à expresso à capsules ou dosettes.
Cette préparation est sans conteste celle du petit-matin pressé pour achever de se réveiller ou encore le point final d’un bon repas.
Soyons clair, bien qu’il soit fort agréable de se préparer chez soi un café comme au bistro, rien ne remplacera le vrai savoir-faire d’un barista !

De plus, avec les machines à dosettes ou capsules de café, se pose le problème causé par leur traitement en tant que déchets.

☕️ Méthode de préparation

Se préparer un bon expresso demande une machine capable de fournir entre 8 et 9 bars de pression, ce qui permet d’extraire rapidement les huiles du café que la torréfaction a fait remonter à la surface du grain. La durée de la pression d’extraction est d’environ 30 secondes.

De la machine à percolateur telle qu’on la trouve dans les cafés traditionnels à la machine à expresso individuelle et automatisée fonctionnant avec des capsules, la méthode est similaire : de l’eau chauffée est poussée sous pression au travers d’une mouture fine de café pendant quelques secondes. Le résultat est un café serré et doté d’une fine mousse sur le dessus, appelée parfois “crema”.

  • le bon dosage : le ratio que tout bon barista a en tête est 1 pour 2 (18 g de café pour 36 g de boisson) ;
  • la bonne température : entre 90 et 95 °C selon la variété de café ;
  • répartissez bien le café finement moulu dans le porte-filtre (entre 6 et 7 gr de café) puis tassez ;
  • déclenchez l’extraction sur une durée oscillant entre 20 et 25 secondes. Le café doit s’écouler uniformément en filet appelé par les spécialistes “queue de souris”.

☕️ Comment le déguster ?

Sur le pouce ou au comptoir bien entendu ou agrémenté d’une douceur au chocolat noir pour terminer un bon repas.

Expresso ou Espresso ? ✍️
Question existentielle pour certains …
Les deux terminologies se disent avec une préférence pour l’espresso en Italie et en Grande-Bretagne du fait de l’origine du mot “pressed-out“. En France et au Portugal, on parlera plutôt d’expresso pour évoquer un “café express“.

Court ou long ? 🤔
Cela dépend des goûts ! Il faut avoir en tête qu’un café court doit avoir une quantité de 3 cl de café contre 5 cl pour un café allongé.

A chacun son style et son type de café préféré ! Nous espérons que cet article vous aura éclairé votre lanterne sur les différentes manières de se préparer un café !
N’hésitez surtout pas à nous dire comment vous aimez le déguster et pourquoi pas partager votre savoir-faire en la matière !

Fred et sa machine à café
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments