plaque-cuisson-un feu

Dans cet article, vous allez apprendre comment une plaque de cuisson fonctionne. Nous nous attacherons à comprendre le fonctionnement de quatre types de plaques de cuisson alimentées par le courant électrique.

  • La plaque de cuisson électrique classique
  • La plaque de cuisson à induction
  • La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer radiant
  • La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer halogène.

 

  • La plaque de cuisson électrique classique

Cette plaque de cuisson est généralement en fonte à laquelle on a ajouté un ciment isolant. Celle-ci abrite des résistances électriques coulées dans ce ciment pour garantir une bonne isolation électrique. Ces résistances chauffent par effet Joule quand un courant les traverse. Selon l’intensité de ce courant électrique, les résistances transmettent plus ou moins de chaleur à la plaque de cuisson en fonte qui, à son tour, rend possible la cuisson des aliments. Un commutateur comportant généralement sept positions graduées permet d’avoir différents niveaux de chauffe. Un voyant lumineux couplé à la plaque de cuisson permet de savoir si celle-ci est en service ou non. La plage de température de fonctionnement est comprise entre 50°C et 300°C. Le nombre de foyers peut varier de un à six. Si les plaques de cuisson électriques en fonte ont l’avantage d’être résistantes et peu onéreuses, elles ont l’inconvénient de présenter un temps de chauffe et de refroidissement relativement long.

Le saviez-vous ?
L’effet Joule est une manifestation de nature thermique qui se produit dans un matériau quand il est traversé par un courant électrique. La chaleur dégagée par ce dernier est fonction de l’intensité du courant électrique. C’est cet effet qui est utilisé directement et entièrement dans les plaques de cuisson classiques. Ce dernier a été étudié par le physicien anglais James Prescott Joule un peu après le milieu du XIXe siècle.

 

  • La plaque de cuisson à induction

La plaque de cuisson à induction utilise également le courant électrique pour le chauffage permettant de cuire les aliments. Le principe de ce type de plaque repose sur les courants de Foucault et le phénomène physique d’induction électromagnétique. Cette plaque de cuisson est constituée d’un matériau en vitrocéramique sous laquelle est placé un inducteur bobiné avec du fil de Litz qui a la particularité d’autoriser le transport d’un courant électrique alternatif variable et modulé par une fréquence relativement élevée comprise dans un intervalle allant de 20 à 25 kHz. Cet inducteur bobiné crée alors un champ magnétique qui induit des pertes par hystérésis et courants de Foucault. Ceux-ci viennent chauffer, par effet Joule, le métal du récipient qui contient les aliments à cuire. La plaque à induction dispose également d’une sonde de température qui contrôle la température. L’avantage de ce type de plaque tient au fait que la surface en vitrocéramique ne chauffe pas. Seul, le récipient métallique contenant les aliments chauffe. La plaque de cuisson à induction a l’avantage de cuire ou de réchauffer rapidement les aliments. De plus, elle est facile à nettoyer. Cependant, tous les récipients en métal ne sont pas compatibles avec ce type de plaque. La gamme des récipients compatibles avec la cuisson des aliments par induction comprend ceux qui sont composés en acier émaillé, en aluminium à fond spécial, en fonte et ceux qui sont marqués du label « Class Induction ». Le prix d’une table à induction reste élevé du fait que cette technique de cuisson des aliments est encore relativement récente.

Le saviez-vous ?
Les courants dits de Foucault sont des courants électriques induits dans la masse d’un objet métallique. Ces courants provoquent un échauffement de la partie métallique de l’objet par effet Joule. Ce phénomène a été découvert et étudié par le physicien français Léon Foucault au milieu du XIXe siècle.

table-cuisson

  • La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer radiant

La plaque de cuisson vitrocéramique est constituée d’un matériau en céramique élaboré à partir de microcristaux répartis sur une surface vitreuse. Ce matériau à la propriété de supporter des températures allant jusqu’à 750°C. En dessous de ce matériau constituant la plaque, on trouve un foyer radiant composé d’un socle circulaire réfractaire et muni d’une combinaison de résistances. Celles-ci qui ont la forme d’un ressort sont constituées d’un filament en tungstène plat ou en accordéon qui transmet la chaleur par rayonnement infrarouge ou par conduction représentant respectivement en proportion 20 % et 80 %. La plaque de cuisson à foyer radiant est équipée d’un système de sécurité évitant la surchauffe. Ce système consiste en un thermostat qui coupe l’alimentation dès que la chaleur dépasse une certaine température. On trouve des tables de cuisson à deux ou quatre foyers radiants. Ces tables de cuisson sont généralement couplées à un système de commandes à touches sensitives qui à l’avantage de supprimer les commutateurs gradués. Ces derniers n’étant pas toujours faciles à entretenir. En revanche, l’entretien d’une plaque de cuisson vitrocéramique est aisée. De plus, celle-ci présente un temps de chauffage court et reste compatible avec tous les types de récipients en métal destinés à la cuisson des aliments.

Le saviez-vous ?
Le rayonnement infrarouge est un rayonnement dont la longueur d’onde se situe entre celle de la lumière et celles des micro-ondes. Ce type de rayonnement électromagnétique à la particularité de transmettre la chaleur sans modifier la température de l’air.
  • La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer halogène

La plaque de cuisson à foyer halogène est composée du même matériau que la plaque de cuisson à foyer radiant. Le foyer, en revanche, est différent. Celui-ci est constitué d’un tube halogène circulaire ou de plusieurs tubes halogènes droits à quartz enfermant un filament de tungstène à l’instar des lampes halogènes classiques et un gaz de la famille des halogènes. Ces lampes sont placées dans un réflecteur qui sert de socle et réfléchit la lumière vers le haut, augmentant ainsi le pouvoir de chauffe. Cette combinaison d’éléments produit une grande luminosité dégageant un fort rayonnement infrarouge. À l’inverse du foyer radiant, la transmission de la chaleur se fait à 80 % par rayonnement infrarouge et à 20 % par conduction. Une des caractéristiques intéressantes du foyer halogène réside dans sa faible inertie thermique qui permet une brusque montée en température réduisant ainsi le temps de chauffe. Pour éviter un risque de surchauffe, le foyer halogène est équipé également d’un limiteur en température. La plaque de cuisson vitrocéramique à foyer halogène permet d’atteindre des températures allant jusqu’à 500°C. Le prix d’achat de ce type de plaque reste élevé.

Le saviez-vous ?
Le terme « halogène » correspond à un groupe d’éléments chimiques incluant l’astate, le brome, le chlore, le fluor et l’iode. Ce terme a été introduit en 1811. La lampe halogène utilisant ces éléments se recharge au contact du brome ou de l’iode et émet une lumière blanche, concentrée et intense.

 

 

Commandez toutes vos pièces détachées pour votre plaque à induction sur notre site internet

Commander des pièces pour ma plaquede cuisson

Comment fonctionne une plaque de cuisson ?
4.8 (95.79%) 19 votes

2

1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
valerie

Bonjour,
J’ai une plaque à induction Signature, achetée chez But. La plaque ne s’allume plus. Elle a environ 5 ans. Vendez-vous les accessoires de cette marque? Sont-ils encore disponibles?

Marque de l'appareil
Signature
Référence de l'appareil
?
Baidi SOS Accessoire

Bonjour,

Malheureusement sans identification du produit nous ne pourrons vous renseigner.
Pouvez-vous nous communiquer une référence ?
Merci d’avance !