Fun Cooking : des appareils électroménagers pour se faire plaisir

Connaissez-vous les appareils de « Fun Cooking » ? Oui certainement, car sous cet “anglicisme” on trouve tout simplement les appareils électroménagers qui apportent de la convivialité à nos repas ou goûters.

Sans surprise, l’appareil à raclette occupe la 1ère marche du podium suivi de près par l’appareil à fondue, le gaufrier ou la crêpière électrique.
Découvrez ou redécouvrez ces appareils en lisant cet article : leur histoire, les différents types d’appareils, des recettes et bien entendu leurs pièces détachées.

  1. L’incontournable appareil à raclette
  2. Pour les « fondue » de fromage : attention au gage !
  3. Retour à l’âge de pierre avec la cuisson sur pierre
  4. A la plancha !
  5. Le gaufrier : roi du goûter
  6. L’indispensable crêpière

1. L’incontournable appareil à raclette

Raclette fondue avec un appareil traditionnel

A moins d’être réfractaire au fromage, la raclette est le plat convivial et familial par excellence !

Pour la petite histoire …

L’origine du terme « Raclette » remonte à 1874. Cependant, cette spécialité existait bien avant sous le nom de “fromage rôti” (Bratkäse, en suisse allemand) : un repas d’Alpage prisé par les bergers du moyen âge pour se réchauffer. Il n’y avait alors pas de fromage spécialement utilisé pour ce repas qui était une manière d’utiliser les restes de plusieurs fromages. Les bergers faisaient fondre le reste de fromage au feu de bois puis le raclait sur du pain.

Concernant la spécialité fromagère, elle est née dans le canton du Valais en Suisse. Traditionnellement, la raclette s’accompagnait de pommes de terre en robe des champs et de légumes au vinaigre (cornichons, oignons). De nos jours, cette spécialité ne se conçoit pas sans un assortiment de charcuterie.

Il faudra attendre les années 70 pour que ce plat se démocratise avec le développement des sports d’hiver. Et c’est une célèbre marque de fromage à raclette qui va demander au fabricant d’électroménager Tefal de concevoir un appareil pour le grand public disposant de caquelons individuels. C’est à cette même période que la raclette passe la frontière et que naît la raclette de Savoie.

Les appareils à raclette

> Les raclettes traditionnelles avec une ½ ou ¼ de meule de fromage

Avec ce type d’appareils, les convives raclent le fromage fondu en surface par la proximité d’une source de chaleur qui peut être un four spécifique, des braises, ou simplement un feu de bois. Dans les restaurants, un « four » à raclette est posé à même la table, le raclage étant à la charge des clients.

> L’appareil tout en un

Conçu par la marque TEFAL au début des années 70, il en existe de nombreuses variantes mais ils disposent tous de 6 à 8 caquelons individuels à revêtement anti-adhésif.
Les appareils multifonctions remportent un vif succès car en plus de la raclette, ils permettent de se préparer une pierrade, des légumes grillés et parfois même des crêpes !

Le saviez-vous ?
La raclette électrique est parfois appelée raclonette en Suisse.

> Raclette à la bougie

Apparue depuis 2016, ce type d’appareil, prévu pour une raclette solo ou duo, permet de faire fondre le fromage uniquement avec des bougies de type “chauffe-plat“. Son intérêt est de rendre ce plat nomade. Une vidéo montrant des personnes utilisant une “raclette à la bougie” dans le métro parisien a d’ailleurs enregistré des milliers de vue.

> Dernière tendance

Depuis quelques années, des appareils plus haut de gamme combinent la simplicité de l’appareil à résistance et un raclage à la main, à l’ancienne.

Astuces pour éliminer les odeurs de raclette

Astuce 💡
Dégustez une raclette en famille c’est un vrai plaisir mais on n’aime moins les effluves qu’elle laisse dans la maison ! Pour chasser ces odeurs, vous avez 2 solutions naturelles :
Placez une orange piquée de clous de girofle dans la pièce 🍊
Portez de l’eau à ébullition et versez-y 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude réputée pour absorber les mauvaises odeur

Quid des pièces détachées ?

Les appareils les plus courants possèdent un corps en matériaux composites surmonté d’une plaque (gril en fonte, tôle ou pierre).
Parmi les pièces détachées susceptibles d’être remplacées dans un appareil à raclette, nous avons la résistance, le cordon d’alimentation, le bouton d’alimentation et bien entendu les caquelons perdus ou abîmés par l’usage d’une fourchette ou d’un couteau au lieu de spatules adaptées pour faire glisser le fromage fondu.

En attendant la prochaine “Raclette Party”, nettoyez correctement votre appareil en adoptant les bons gestes : Comment nettoyer et entretenir mon appareil à raclette ?

2. Autre star des menus fromage : l’appareil à fondue

Morceau de pain dans fondue au fromage

Restons dans le fromage fondu et revenons ensemble sur cette délicieuse tradition : la fondue

Pour la petite histoire …

Ce plat prend son origine dans le canton de Fribourg en Suisse au début du XVIIIe siècle.
Les paysans avaient alors pour habitude de réutiliser leurs restes de fromage et de pain rassis.
Economique et nourrissante cette recette s’est ensuite répandue dans toute la Suisse.
C’est en 1794 que Brillat-Savarin, un gastronome français, écrivit la première recette à base de gruyère, œuf et beurre. L’ajout de vin blanc n’apparaîtra que vers 1911.

Puis, c’est outre-Atlantique que la fondue devient populaire, lors de l’exposition Universelle de New York en 1940. En effet, la Suisse y présente un nouveau modèle de caquelon et permet aux visiteurs du monde entier d’y goûter.

La fondue ne fait pas partie de la culture traditionnelle savoyarde, mais elle s’est développée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale en Savoie. En effet, la recette ayant été ajouté aux livres de cuisine de l’armée, cela a contribué à faire entrer la recette dans les foyers au retour des militaires.

Aujourd’hui, on oppose souvent la fondue Fribourgeoise (Suisse), composée exclusivement de vacherin et la fondue dite « savoyarde » qui mélange 3 fromages (pas forcément de Savoie) : le comté, l’emmental suisse et le beaufort.

Tout comme la raclette, le développement des sports d’hiver et du tourisme alpin a contribué à populariser la fondue savoyarde.

Il existe des variantes autour de la fondue au fromage : la fondue bourguignonne, la fondue chinoise, la fondue au chocolat.

Les appareils à fondue

L’appareil à fondue classique se compose d’un caquelon ou pot à fondue ou encore ramequin, ce dernier mot signifiant fromage fondu en patois savoyard.

Appareil à fondue à réchaud

Le caquelon repose sur un support métallique (traditionnellement en fer forgé), à la base duquel se trouve la source de chaleur (réchaud ou bougies, source de chaleur idéale pour la fondue fribourgeoise, au vacherin, qui se mange tiède) qui maintient la fondue à température désirée tout au long du repas.
Des appareils à fondue électriques sont disponibles sur le marché et fonctionnent à l’aide d’une résistance et d’un thermostat servant à réguler la température.

Chaque convive utilise un ustensile particulier : une fourchette à 3 dents pour y piquer un morceau de pain qu’il plonge dans le fromage fondu en remuant en cercle ou en huit. En ressortant la fourchette du caquelon, il effectue un mouvement rotatif pour ne pas faire tomber son pain dans le caquelon.
Sinon, gare au gage !

Une recette de fondue savoyarde

Ingrédients pour 1 personne :


• 200 à 300 g de fromage en fonction des appétits dans les proportions suivantes : 110 g de beaufort / 110 g de comté / 30 g d’appenzell
• 1 tasse de kirsch
• 1 cuillère à café de fécule de pomme de terre (optionnel)
• 1 verre de vin blanc sec de Savoie par personne (12 cl pour 250 g de fromage)
• poivre et muscade
• 1 gousse d’ail
• du pain un peu rassi (de préférence pain au levain) : environ 125 g par personne
  • La veille, détaillez le pain en dés afin qu’il ait le temps de rassir un peu. Sinon, vous pouvez le jour même passer le pain au four quelques minutes pour le dessécher.
Miche de pain de campagne
  • Frottez les parois et le fond d’une casserole avec la gousse d’ail. Puis, versez-y le vin blanc que vous ferez chauffer jusqu’à frémissements.
  • Baissez le feu avant d’ajouter progressivement les morceaux de fromage. Laissez fondre à feu moyen-doux tout en mélangeant sans cesse. Formez des 8 avec une cuillère en bois (trouée en son centre, si possible) et ce, jusqu’à ce que le tout le fromage soit fondu.
  • Si la consistance n’est pas assez homogène, délayez la fécule de pomme de terre dans le kirsch puis ajoutez ce mélange au fromage fondu. Attention ! une fois le kirsch ajouté, il ne faut plus arrêter de remuer avant de servir ! En effet, la fécule sert à lier la fondue : continuez à former des 8 avec votre cuillère.
  • Une fois la fondue homogène, transférez-la dans le caquelon préalablement chauffé mais non brûlant.
  • Poivrez et ajoutez un peu de muscade
  • Dégustez !
tremper son pain dans le caquelon de l'appareil à fondue

Le saviez-vous ?
En fin de service, il reste souvent du fromage grillé au fond du caquelon. Appelé religieuse, on le détache (parfois difficilement) à l’aide d’une fourchette. On peut aussi y ajouter un œuf pour obtenir une consistance d’œufs brouillés que l’on déguste avec le reste de pain.

Quid des pièces détachées ?

L’appareil à fondue électrique est composé d’une résistance, un thermostat et d’un cordon d’alimentation électrique, parfois d’un interrupteur.

3. Les appareils de cuisson sur pierre

Cuisson de viandes sur pierre

Un brin d’histoire …

Bien qu’existant dès la préhistoire, la cuisson d’aliments et notamment de viande sur pierre chaude a été remise au gout du jour en 1985 par un restaurateur installé dans les Alpes.

Depuis, la cuisson sur pierre bénéficie d’une bonne réputation de cuisine saine ne nécessitant pas d’ajout de matière grasse pour cuire les aliments tout en préservant leur goût.

On y cuira des aliments aussi divers que viandes blanches et rouges, crustacés, poissons, légumes sans oublier les fruits.

Souvent associée au repas d’hiver en famille, elle s’agrémente de différentes sauces pour accompagner les viandes et les poissons.

Bon à savoir 👆
Ne poivrez pas les aliments directement sur la plaque et n’y mettez pas de matières grasses. La marinade n’est donc pas conseillée pour ce type de cuisson.

Astuce 💡
Salez la pierre au début et plusieurs fois au cours du repas : cela évitera à celle-ci d’attacher. De plus, le sel contribuera à faire ressortir la saveur des aliments.

L’appareil à cuisson sur pierre

Comme son nom l’indique, il est constitué d’une base surmontée d’une plaque de pierre qui sera chauffée à l’aide d’une résistance pour cuire les aliments.

Certains appareils à raclette sont 2 en 1 et sont surmontés d’une plaque pour pierrade.

La puissance nécessaire pour ce type d’appareil varie entre 750 et 1200 watts. Toutefois, il faut veiller à ne pas prendre un appareil trop puissant car cela peut détruire les propriétés de certains aliments.

Les modèles récents sont équipées d’un stabilisateur pour maintenir la température de la pierre, une fois qu’elle est chauffée. Cela limite le risque de brûler les aliments.

Enfin, certains appareils possèdent une résistance relevable pour faciliter le nettoyage.

Les pièces détachées

En cas de panne de votre appareil de cuisson, vous pourrez trouver, pour certains modèles, les pièces détachées suivantes : résistance, cordon d’alimentation, thermostat.

Attention ⚠️ 
Ne laissez jamais la plaque, chaude ou froide, tremper dans de l’eau pour la nettoyer et ne jamais la mettre au lave-vaisselle !

4. A la plancha !

Cuisson de crevettes a la plancha

Les origines

Ce type de cuisson a été inventée par les espagnols au XIXème siècle à l’occasion de grandes fêtes religieuses pour cuire une grande variété de plats.

Le terme espagnol « a la plancha » signifie d’ailleurs tout simplement « à la planche ».

Cette cuisine conviviale est très à la mode aujourd’hui surtout en extérieur pendant la belle saison.
Elle est également fréquente en restauration notamment parce qu’elle permet une cuisson plus saine que celle au barbecue qui a tendance à calciner les aliments. En effet, La haute température de la plancha induit un phénomène de caléfaction, dit effet Leidenfrost, qui permet aux aliments ainsi grillés de garder leurs sucs et leurs saveurs.

Les appareils à plancha

Ils en existe de nombreux modèles en fonction de leur utilisation (familiale ou professionnelle).

  • Plancha de table ou sur chariot. Alors que certains modèles pourront être facilement transportés pour les vacances par exemple d’autres seront plus compacts et moins mobiles.
  • Alimentation : au gaz ou électrique.
  • Revêtement de la « planche de cuisson » :  les matériaux employés pour la plaque de cuisson déterminent souvent le niveau de gamme : fonte d’acier rectifié ou au chrome dur pour les appareils « haut de gamme » ou à usage professionnel ; acier ou fonte d’aluminium pour les appareils grand public à usage occasionnel.
  • Les modèles fonctionnant au gaz disposeront de 2, 3 ou 4 brûleurs gaz en fonction de la taille de la surface de cuisson. 
  • Les planchas les plus perfectionnées disposent de trois brûleurs réglables individuellement. Ce type d’appareil permet de cuire, en même temps, des aliments variés ne nécessitant pas la même température de cuisson.

Bon à savoir 👆
La tranche de température idéale pour l’utilisation d’une plancha se situe donc entre 240 et 300 °C avec une régulation nécessaire en fonction des aliments. À titre indicatif la viande se cuit à 250 °C et le poisson à 260 °C en début de cuisson puis à 220 °C, les légumes se cuisinant quant à eux à 220 °C.

Les pièces détachées

Sur un appareil électrique, la majorité des pannes seront liées à un défaut de thermostat ou de résistance. De même que le cordon électrique qui peut aussi être endommagé ou fondu et devra être remplacé.

Concernant les appareils fonctionnant au gaz, il est parfois nécessaire de remplacer les brûleurs.

Adoptez la bonne méthode de nettoyage de votre plancha en lisant cet article : Comment nettoyer et entretenir ma plancha ?

5. A la gaufre, à la gaufre !

Gaufrier avec 5 gaufres en forme de coeur

Envie d’une petite douceur ? Voici l’appareil Star des goûters : le gaufrier !

Histoire de gaufres (miam !)

Avant de nous régaler de délicieuses gaufres, reprenons depuis le début …

Ce qui est certain, c’est que la gaufre est d’origine Belge : la fameuse waffle.
Elle serait née à Bruxelles au XVIème siècle et se dégustait à l’occasion des fêtes religieuses. Puis, ce n’est que 2 siècles plus tard qu’apparaît la fameuse gaufre liégeoise. En effet, un prince de Liège aurait en effet demandé à son cuisinier d’imaginer « quelque chose de savoureux et sucré ». A cette époque, les gaufres étaient offertes, après Noël, aux enfants « sages »

Le terme gaufre vient de « walfre » qui signifie « rayon de miel » en vieux français. Quant au moule à gaufres, il fut inventé par un forgeron qui se serait inspiré des alvéoles des ruches.

Le saviez-vous ?
Apprenez à différencier les 2 grandes variétés de gaufres :
La gaufre bruxelloise : régulière, traditionnellement à 20 trous, légère, elle accepte toutes les garnitures !
La gaufre liégeoise : plus dense, arrondie, comportant 24 trous et sans coin. Elle est traditionnellement aromatisée à la cannelle ou truffée de sucre perlé qui fond lors de la cuisson.

Les appareils à gaufres

C’est une fonderie d’aluminium travaillant pour l’industrie qui est à l’origine du 1er gaufrier électrique. Son nom vous sera certainement familier : Lagrange.
Ainsi, c’est en 1956, que le 1er gaufrier avec plaques interchangeables est fabriqué en série et vendu sous la marque « Qui va bien »

Depuis, de nombreux modèles ont vu le jour et permettent le plus souvent de varier les plaisirs grâce à leurs plaques amovibles : petites gaufres en forme de coeur, croque-monsieur, paninis, …

Une recette de pâte à gaufres

Ingrédients pour 12 gaufres


• 250 g de farine
• 50 g de sucre
• 3 oeufs
• 50 g de beurre
• 35 cl de lait
• 1 pincée de sel
• 1/2 sachet de levure chimique
  • Faites fondre le beurre dans une casserole avec le lait.
  • Fouettez rapidement les jaunes d’oeufs. Y incorporer petit à petit la farine. Lorsque la consistance devient trop épaisse, commencez à ajouter le mélange lait / beurre.
  • Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte lisse, ni trop liquide, ni trop épaisse.
  • Ajouter la levure que vous aurez préalablement mélangée avec un peu de lait.
  • Battez les blancs en neige avec une pincée de sel et incorporez-les rapidement à la préparation
  • Laissez reposer la pâte environ 1/2 heure
  • Confectionnez les gaufres dans un gaufrier chauffé et huilé, en les cuisant 3 à 5 min.
  • Dégustez !

Astuce 💡
Pour obtenir des gaufres bien croustillantes, remplacez le lait par de la bière. Inutile, dans ce cas, d’ajouter de la levure à votre préparation.

6. La crêpière électrique : un must have

Etaler la pâte à crêpe sur crêpière électrique

Elle est sans conteste la reine de la Chandeleur ! Si elle fait l’unanimité auprès des gourmands, elle se décline de différentes manières en fonction de l’appareil utilisé.

Ses origines

Une simple superstition serait à l’origine de cette recette. Au moyen-âge, les paysans se devait de réaliser une crêpe le jour de la chandeleur pour marquer la fin de l’hiver et pour garantir une bonne récolte.

Les appareils à crêpes

Ils sont divers en fonction de l’usage que l’on souhaite en faire.

  • La poêle à crêpes appelée aussi crêpière pour le plaisir de les faire sauter !
Réalisation d'une crêpe dans une poêle classique
  • La crêpière électrique classique qui permet d’avoir un bon rendement pour les professionnels notamment. Elle sert uniquement à la cuisson des crêpes ou galettes. Les plus anciens modèles appelés parfois billigs, proposent une grande surface de cuisson ( de 35 à 50 cm) et sont totalement planes. Elles permettent de réaliser, à la chaîne, des crêpes de grande taille.
Confection d'une crêpe à l'aide d'une crêpière électrique
  • Les crêpières électriques multifonctions pour réaliser plusieurs mini crêpes à la fois. Pratique lors d’un goûter avec des enfants gourmands et impatients !

Bon on ne vous en dit pas plus sur le sujet car tout a déjà été dit (ou presque) dans cet article : Chandeleur : une plaque de cuisson au top pour des crêpes réussies

On vous a mis l’eau à la bouche ? Et cette liste est loin d’être exhaustive ! Il existe d’autres petits appareils électroménagers qui rendent nos repas plus “fun” :  Wok électrique, fondue chinoise, machine à hot dog
Aussi, n’hésitez pas à vous faire plaisir mais n’oubliez pas que le petit électroménager est de conception en général assez simple et peut aussi être réparé lorsqu’il tombe en panne !