L’indice de réparabilité est en place depuis le 1er janvier 2021 afin de lutter contre le gaspillage des produits technologiques.

Vous en avez sûrement entendu parler mais au final qu’est-ce que c’est ? Comment se calcule-t-il ? En quoi il peut vous être utile ?

https://youtu.be/AmWgbvoqC6g

Pourquoi créer un indice de réparabilité ?

L‘indice de réparabilité est un outil d’information mis en place par le ministère de la transition écologique. Il rentre dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire.

A l’heure actuelle, seuls 2 français sur 5 font réparer leur appareil en panne. Face à ce constat, cet instrument doit fournir une meilleure information sur la réparabilité des produits.
Ainsi, l’indice de durabilité vise à lutter contre l’obsolescence, qu’elle soit programmée ou non, des produits électriques et électroniques.

Ce dispositif est valable aussi bien en magasin que sur internet.

Concrètement, le consommateur est mieux informé sur le caractère plus ou moins réparable d’un appareil au moment de son achat. Et ce, afin de l’encourager à choisir des produits réparables mais aussi, in fine, inciter les fabricants à plus d’écoconception.

Appareils électroménagers dans une déchetterie

Comment est calculé l’indice de réparabilité ?

Mode de calcul de l'indice de réparabilité

5 critères

Le calcul de l’indice de réparabilité s’appuie sur cinq critères pour chacune des catégories de produits concernées :  

  • L’existence de documentation
    L’ engagement du producteur à fournir gratuitement et en nombre d’années de la documentation technique. Celle-ci doit faciliter la réparation du produit qu’elle soit effectuée par un réparateur ou le consommateur lui-même ;
  • Le démontage du produit
    L’accès aux pièces détachées est-il complexe ou non et quels types de fixations sont utilisées ? Les outils nécessaires sont-ils faciles à se procurer, sans frais important ?
  • Les pièces détachées.
    Sont-elles disponibles sur une durée suffisante ? Quel est le délai de fourniture annoncé par le constructeur ?
  • Quel est le rapport entre le prix des pièces détachées et le coût de l’appareil à l’achat ;
  • Critères spécifiques à chaque catégorie.
    Ce score se calcule selon trois sous critères propres à chaque produit. Par exemple, la possibilité de réinitialiser le produit ou de bénéficier d’une assistance gratuite.

    Enfin, la notation se fait dès la mise sur le marché national de l’équipement électrique ou électronique.

Une note globale affichée en magasin ou sur internet

Chaque critère est noté sur 20 pour donner une note globale sur 10 : l’indice de réparabilité. De plus, le revendeur doit pouvoir fournir le tableau des scores ayant servi au calcul si le client le souhaite.

A retenir 🔧
Plus l’indice est élevé, plus c’est facile à réparer !

Produits concernés par l’indice de réparabilité

Depuis le 1er janvier 2021, cinq catégories de produits sont concernées :

  • Les smartphones ;
  • Les ordinateurs portables ;
  • Les lave-linge à hublot ;
  • Les téléviseurs ;
  • Les tondeuses à gazon électriques.

De nouveaux appareils seront ajoutés au fil du temps.

5 catégories de produits concernés par l'indice de réparabilité dès 2021

Les règles d’affichage de l’indice de réparabilité

L’affichage de l’indice n’est pas une option : il est obligatoire pour les catégories concernées. Les vendeurs ont pour obligation d’afficher la note synthétique de l’indice, à proximité du prix.

Pour ce faire, le fabricant doit fournir l’indice au choix :

  • Sous un format dématérialisé aux distributeurs ou aux vendeurs lors de la livraison des équipements
  • En apposant un marquage ou un étiquetage sur chaque équipement concerné ou sur son emballage.

En magasin physique, l’affichage reprend la signalétique exposée dans l’arrêté avec ses codes couleurs.

L’indice doit être affiché de manière visible, sur chaque équipement proposé à la vente ou à proximité immédiate.

De même, sur internet, l’indice doit être présent sur la page de présentation du produit, à côté du prix.

Enfin, la taille de police des chiffres de la note doit être au moins égale à celle utilisée pour afficher le prix du produit.

Indice de réparabilité : code couleur

L’évolution de l’indice de réparabilité

Courant 2022 : l'indice de réparabilité élargit à d'autres produits dont l'aspirateur

A partir du 1er janvier 2022, des contrôles seront réalisés pour vérifier le respect des dispositions prévues par la loi.

Courant 2022, 4 nouvelles catégories d’appareils s’ajouteront aux précédentes : aspirateurs, lave-vaisselle, lave-linge Top et nettoyeurs haute-pression.

Par ailleurs, l’objectif à horizon 2024 est de le faire évoluer en indice de durabilité. De nouveaux critères seront alors ajoutés comme la robustesse ou encore la fiabilité.

Au-delà de l’objectif d’une meilleure information du consommateur, cet outil vise plus loin. En effet, sa vraie raison d’être est d’améliorer la durabilité des appareils à la source, au niveau de leur fabrication.

Ainsi, le consommateur peut devenir un consom’acteur : amener les fabricants à rendre leurs produits plus durables.

A lire aussi
Pourquoi faut-il réparer au lieu de racheter ?

Un an après sa mise en place, l’indice de réparabilité est controversé. En effet, il fait régulièrement défaut, notamment dans le domaine du commerce en ligne. Toutefois, lorsqu’il est correctement affiché, il a le mérite de donner le pouvoir au consommateur de sanctionner les produits peu durables. Bien que perfectible, il peut d’ores et déjà nous aider à changer nos habitudes de consommation !

Associé aux tutos de réparation, cette mesure devrait favoriser la réparation des appareils plutôt que leur rachat et c’est une bonne option pour la planète. 🌍 Un petit pas en avant et un grand pas pour favoriser l’autoréparation de vos appareils électroménagers !


Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous !

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

Que lire ensuite ?

  • Rafraîchir une pièce sans climatiseur

    Astuces canicule : comment rafraîchir une pièce sans climatiseur ?

    Lire la suite
  • Eau d’un sèche-linge à condensation : que faire avec ?

    Vous êtes possédez un sèche-linge à condensation ? Vous avez […]

    Lire la suite
  • Comment se servir d'un multimètre ?

    Comment utiliser un multimètre ?

    Lire la suite
Cliquez pour évaluer l'article !
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments